La République centrafricaine est totalement prise en otage par de grands criminels, des mafieux de haut calibre

Publié le 20 juin 2022 , 8:10
Mis à jour le: 19 juin 2022 3:15

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mardi 21 juin 2022

 

Bangui (CNC) – « Le régime politique qui dirige la République centrafricaine est corrompu. C’est un régime qui est sous pression de  l’extérieur. Les membres du groupe Wagner ont pris le commandement de la politique et de la sécurité du pays. Ils ont infiltré tout l’appareil d’État. Les décisions hautement politiques ne sont plus souveraines, que ce soit au niveau du gouvernement ou au niveau du parlement, car elles sont guidées par des intérêts particuliers. Le groupe Wagner dirige le pays », déclare Mohamed Daffhane dans son discours en anglais, du 18 juin 2022, adressé à la communauté diplomatique et financière concernant son pays, la RCA.

L'ex-ministre Mohamed Moussa Daffhane
L’ex-ministre Mohamed Moussa Daffhane

 

Comme disait maître Crépin Mboli-Goumba, ancien ministre d’État, Président du PATRIE, Pour être efficace, le pouvoir a besoin d’être entouré de mystère.  Un pouvoir moqué, méprisé, décortiqué dont le centre est tenu par des personnages sulfureux et injurieux ne peut avoir l’autorité morale pour représenter et gouverner. C’est exactement ce que disait aussi l’ancien ministre Mohamed Daffhane dans son discours. Et ceci est confirmé par le chef de l’opposition, le député Anicet Georges Dologuélé, qui, dans son interview au magazine Jeune Afrique,  pense que « certaine pègre, c’est-à-dire un groupe des truands  et des voleurs, a beaucoup d’influence sur le Président Faustin-Archange Touadéra, qui semble avoir de l’admiration pour ce milieu ».

C’est pourquoi, l’ancien ministre Mohamed Daffhane, dans son discours  en anglais, du 18 juin 2022, adressé à la communauté diplomatique et financière, sollicite l’appui de l’Union européenne et l’Union africaine « à nous débarrasser de toute cette mafia institutionnalisée ! ».

 

 

D’après lui, certains jeunes éléments des forces de défense et de sécurité ont été formés militairement pour assassiner, torturer et kidnapper des citoyens. L’aile civile de ces jeunes, appelés « REQUINS », a pour mission d’intimider l’opposition démocratique et la société civile.

« Dans les rues de la capitale Bangui, la peur a gagné les cœurs, et les bouches se ferment. Face à toutes ces souffrances morales, psychologiques et même physiques, les membres de la famille de l’opposition sont soumis à une torture morale considérable », déclare l’ancien ministre Mohamed Daffhane.

Rappelons que le Président Faustin Archange Touadera est le seul chef d’État en Afrique centrale a fait appel aux mercenaires de la société russe Wagner. Cette entreprise de mafia russe a mis toutes ses influences sur les autorités centrafricaines. En dehors de cette société, le chef de l’État faisait appel régulièrement à certains mafieux africains, d’autres sont nommés conseillers à l’Assemblée nationale  et la présidence de la République.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher