Centrafrique : violent affrontement entre les rebelles et les mercenaires russes à Zacko, au moins 7 morts

Publié le 7 mars 2022 , 7:10
Mis à jour le: 7 mars 2022 1:15

 

Bangui, 8 mars 2022 (Corbeaunews – Centrafrique ) – Le retour des mercenaires russes le week-end dernier  dans la ville de Zacko, située dans la préfecture  du Mbomou, au sud-Est de la RCA, a été marqué par un violent affrontement à l’entrée de la ville avec les rebelles du FPRC, membre de la coalition des patriotes pour le changement (CPC). Il y’avait des morts et des blessés dans les deux camps.

Les mercenaires russes de la société Wagner qui font avec leurs camions de troupes
Une patrouille des mercenaires russes

 

Cette fois, les rebelles ne sont pas surpris du retour des mercenaires russes. Ils se sont préparés en conséquence. Leur retour leur a été signalé depuis Bria ou Yalinga, et ils tentaient de leur tendre une embuscade. C’était violent.

En effet, le vendredi 4 mars dernier, à Bria, dans la Haute-Kotto, plusieurs dizaines des mercenaires russes, à bord  de leur véhicule de combat,  ont quitté la ville pour Yalinga et Zacko. Ils ont fait plus de 24 heures de trajet. Mais  à Zacko, les rebelles sont déjà informés. Ils les ont devancés à l’entrée de la ville, l’histoire de leur tendre une embuscade. C’était vers 10 heures, mais les mercenaires russes ne sont pas arrivés aux heures indiquées. Six heures plus tard, vers 16 heures, les voilà arrivés, leurs véhicules roulent lentement, mais ils ne savent pas encore que les rebelles sont devant eux à quelques kilomètres. Finalement, ils sont tombés dans l’embuscade  des rebelles, déclenchant un violent affrontement entre eux durant plusieurs minutes.

Le bilan fait état d’au moins 7 morts, dont 5 rebelles et deux mercenaires russes. Il y’avait également des blessés : trois du côté rebelle, et deux du côté des hommes de Wagner.

Pour l’heure, les rebelles se sont retirés de la ville de Zacko, laissant la ville aux mercenaires russes.

En décembre 2021, les mercenaires russes avaient quitté les villes minières de Yalinga, Zacko et Bakouma pour rentrer à Bria, puis à Ippy.

Rappelons qu’après la reprise de la ville de Yalinga, puis de Nzacko et de Bakouma aux mains des rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) en avril dernier, les mercenaires russes ont installé leurs bases dans ces trois différentes villes minières du pays.

 

Par Moïse Banafio

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher