Centrafrique : révélation, Serge Ghislain Djorie, un officier FACA promu par la Seleka

Publié le 29 novembre 2022 , 7:07
Mis à jour le: 29 novembre 2022 1:00

 

Bangui (République centrafricaine) – Candidat malheureux à la dernière présidentielle du décembre 2020,Serge Ghislain Djorie, un ex-capitaine de l’armée nationale a été bombardé en 2021 ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement de Félix Moloua. Alors que l’homme n’a cessé de diaboliser à outrance dans les médias l’ex-coalition de la Seleka de Michel Djotodia, une enquête CNC vient de découvrir,  avec étonnement et sans surprise, le vrai visage de celui qui est actuellement le porte-parole médiocre du gouvernement Moloua. C’est un sergent de l’armée centrafricaine devenu capitaine des FACA sous le régime de la Séléka. Comment?

Le ministre de la communication et des médias , Serge Ghislain Djorie
Le ministre de la communication et des médias , Serge Ghislain Djorie. Photo CNC

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 2 décembre 2022

 

Ancien enfant de troupe, Serge Ghislain Djorie  avait obtenu son baccalauréat à Bangui, incorporé comme sergent dans les forces armées centrafricaines (FACA), Serge Ghislain Djorie  avait obtenu une bourse du Maroc pour aller faire une formation des officiers d’actif grâce à son père qui est aussi un lieutenant proche de Patassé. Mais arrivé sur place au Maroc, l’homme n’a passé que deux ans sur les bancs de la faculté de médecine dans ce pays avant de traverser la frontière grâce à une femme pour rejoindre la France.

Étant demandeur d’asile, le sergent Serge Ghislain Djorie a passé plusieurs années en France avant de descendre au pays après le coup d’État de la Seleka en 2013. Étonnement, l’homme est allé se présenter à l’État major  des FACA comme étant détenteur d’un doctorat en biologie. Il demande à ce qu’on lui donne le grade équivalent,  celui colonel. Ce que les officiers qui étaient à l’état-major ont trouvé cela très suspect.

Mais grâce à un officier supérieur de la Séléka, proche de Djotodia  que nous taisons le nom, qui avait accordé qu’on lui donne le grade du capitaine de forces armées centrafricaines avec son niveau de bac+2 en médecine, équivalent d’un assistant de santé. Un niveau qui prouve à juste titre ses écrits en charabia. 

Ceci dit et normalement, Serge Ghislain Djorie n’est qu’un sergent des FACA. Et c’est grâce à Michel Djotodia qu’il était passé de sergent à capitaine sans produire un document attestant son niveau universitaire.

 » Le ministre Serge Ghislain Djorie est l’un des produits finis et est un grand bénéficiaire du désordre au temps de la Seleka. C’est dans le désordre que certains se retrouvent bien et c’est son cas « . Dixit un confrère journaliste de la radio centrafrique..

La preuve en est qu’aujourd’hui, nommé ministre et bombardé  porte-parole du gouvernement, il brille par sa médiocrité et son incompétence notoire et attitré.

À lire aussi : Incroyable! L’État-major de l’armée centrafricaine pris en flagrant délit de mensonge, désormais accusé de complicité de crime

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher