Selon Serge Ghislain Djorie, le gouvernement dispose d’d’un segment satellitaire qui lui permet de contrôler l’ensemble du territoire

Publié le 29 novembre 2022 , 7:10
Mis à jour le: 29 novembre 2022 1:01

 

Bangui (République centrafricaine) – Les Centrafricains ont finalement compris que le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, monsieur Serge Ghislain Djorie a tendance à se ridiculiser régulièrement dans les médias et sur les réseaux sociaux. Après les propos honteux qu’il a tenus  sur la chaîne Télésud,  il vient à nouveau d’annoncer que le gouvernement a désormais le contrôle  à 100% du territoire national. Il annonce également que les autorités centrafricaines disposent également d’un segment satellitaire qui leur permet de surveiller l’ensemble  du territoire national. Un rêve ou une réalité?

Le ministre de la communication et des médias , Serge Ghislain Djorie
Le ministre de la communication et des médias , Serge Ghislain Djorie. Photo CNC

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mercredi 30 novembre 2022

 

« le gouvernement a désormais le contrôle à 100%  du territoire centrafricain »

 

Lors du débat politique de la radio Ndékèluka samedi dernier opposant le leader du parti MLPC Martin Ziguélé et le ministre de la communication et des médias Serge Ghislain Djorie, ce dernier a déclaré que selon les dernières statistiques auxquelles dispose le gouvernement, la totalité du territoire nationale est désormais sous contrôle  des autorités, alors qu’avant 2021, 80% du territoire est contrôler par les groupes armés. Et l’homme ne s’arrête pas là! Il annonce également que la République centrafricaine dispose désormais d’un segment  satellitaire  qui permet au gouvernement de contrôler l’ensemble du territoire national. Or, dans les semaines précédentes, sa déclaration, les mouvements des rebelles sont signalés partout dans le nord-est et le Nord-ouest. Même un Casque bleu marocain de la Minusca a été abattu par des hommes armés à l’aérodrome de la ville d’Obo. Les positions des soldats FACA avaient été attaquées à Kouango, vers Bria et au croisement de Ndachima, à 10 kilomètres à la sortie de Bambari sur l’axe Ippy. Et plus graves encore, la société Wagner, le gouvernement et l’Assemblée nationale  ont annoncé que les positions des soldats FACA et de ses alliés de Wagner ont été attaquées par un avion fantôme dans la nuit du dimanche à lundi 28 novembre 2022.

Rien que pour ces faits, les Centrafricains ont la sérieuse  conviction que le gouvernement érige le mensonge en mode de gouvernance. Mais ils oublient que le mensonge à ses limites.

Affaire à suivre…

À lire aussi : Le Mali devient peu à peu un Etat «en peau de léopard»

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher