La Minusca prend des mesures fermes contre les abus sexuels commis par son personnel de maintien de la paix

Publié le 14 juin 2023 , 7:25
Mis à jour le: 14 juin 2023 3:19

La Minusca prend des mesures fermes contre les abus sexuels commis par son personnel de maintien de la paix

 

 

 

Bangui, 15 juin 2023 (CNC) —    La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) a pris une décision forte pour faire face aux allégations d’abus sexuels impliquant des membres de son contingent tanzanien. Suite à des enquêtes approfondies menées sur le terrain, la Minusca a découvert que 11 soldats sur les 60 composant ce contingent étaient impliqués dans des abus sexuels perpétrés contre quatre personnes.

 

La découverte de ces actes répréhensibles a mis en évidence une défaillance dans la chaîne de commandement militaire chargée de réprimer les auteurs de ces abus. La Minusca a donc décidé de rapatrier l’ensemble du contingent tanzanien en République centrafricaine, démontrant ainsi sa ferme volonté de ne tolérer aucun acte d’exploitation ou d’abus sexuels de la part de son personnel.

 

Il convient de souligner que cette décision a été prise après que la Minusca ait informé les autorités tanzaniennes des allégations qui pesaient sur les soldats tanzaniens. Les autorités tanzaniennes se sont engagées à prendre les mesures nécessaires pour faire face à cette situation inacceptable.

 

Il est important de noter que les soldats incriminés restent sur place pendant la durée des enquêtes en cours. Dans le même temps, la Minusca a assuré la prise en charge médicale et psychologique des victimes, mettant ainsi l’accent sur leur bien-être et leur soutien dans cette épreuve difficile.

 

Ce rapatriement des casques bleus tanzaniens est la troisième mesure de ce genre depuis le début de la mission de la Minusca en 2014 en République centrafricaine. Il fait suite à des précédents cas concernant les casques bleus gabonais et congolais. Ces mesures témoignent de l’engagement ferme de la Minusca à lutter contre les abus sexuels commis par son personnel et à promouvoir les valeurs d’intégrité et de respect des droits de l’homme.

 

La Minusca insiste sur le fait que les personnes responsables d’exploitation et d’abus sexuels seront soumises à des sanctions de la part de l’ONU. Elle collabore étroitement avec les États membres pour s’assurer que les auteurs répondent de leurs actes. La transparence et la fermeté sont des principes fondamentaux dans la lutte contre ces violations des droits de l’homme.

 

La Minusca entend ainsi envoyer un message clair : elle ne tolérera pas les abus sexuels commis par son personnel de maintien de la paix et elle prendra toutes les mesures nécessaires pour protéger les droits et la dignité des personnes qu’elle est mandatée à protéger.

Par D. Y. Ibrahim

 

Corbeaunews Centrafriquev

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher