Centrafrique: Retour de Laurent Gomina Pampali sur la scène politique

Publié le 22 décembre 2014 , 8:39
Mis à jour le: 22 décembre 2014 8:39
Laurent Gomina pampali
Laurent Gomina Pampali

« C’EST NOUS QUI ALLONS IMPOSER LA JUSTICE ET L’UNITÉ SUR LE RESPECT DE LA CONSTITUTION », DIXIT LAURENT GOMINA PAMPALI

 

C’est l’affirmation formulée par Laurent Gomina Pampali, l’homme politique et écrivain centrafricain lors d’une rencontre qu’il a organisée avec les femmes dites lettrées, ce 21 décembre 2014, dans une salle de conférence au complexe sportif 20.000 places à Bangui.

Bangui (Corbeau News Centrafrique): 22-12-2014. La rencontre a réuni une cinquantaine de femmes adhérentes du parti de l’Union nationale des Démocrates républicains en abrégé UNADER de Laurent Gomina Pampali. Le but de cette réunion est de faire découvrir aux femmes les vertus cachés en elles pour la lutte politique et également d’assurer la formation des militants  politique par rapport aux charges qui sont dévolues à un parti politique. Ces vertus résident, selon l’homme politique centrafricain, dans à la responsabilité, le courage, la tolérance et la résistance des femmes à s’engager dans la politique.

Ce rendez-vous d’échange sur le thème » Femme et la politique » est défini comme une occasion pour Laurent Pampali de montrer sa vision politique à l’égard des femmes. Il les exhorte à s’engager davantage dans la lutte politique pour le bien être social.

« Nous allons appliquer l’école des femmes pour la formation et la culture politique. Et c’est nous qui allons imposer la justice et l’unité sur le respect de la constitution. Mon parti UNADER entend multiplier les activités socio-culturelles et des séminaires de formation pour donner place aux femmes dans la politique« , a martelé Laurent Gomina Pampali avant d’ajouter : «  La politique c’est le lieu de la lutte pour la liberté, de l’émancipation de tout le monde et des opprimés qui sont majoritairement des femmes.« 

Selon lui, c’est au parti politique d’attirer les femmes à la politique. La place de la femme est obligatoire dans la politique car, dit-il, c’est de la qu’elle va se libérer et se faire respecter. Le parti de l’Unité nationale des Démocrates républicains UNADER, créé le 23 juin 2003 à Bangui, défend les valeurs politiques et sociales. Il milite aussi pour la défense des principes républicains. Sa devise résume sa démarche en trois points. Il s’agit de l’Unité des Citoyens, la Participation et la Justice.

Même si le parti n’a pas encore investi son président comme candidat aux futures élections présidentielles, l’ambition se fait déjà sentir par de nombreuses rencontres que multiple Laurent Gomina Pampali dans la capitale centrafricaine. Tout laisse croire qu’il est sur la voie d’une probable course au pouvoir. Il entend commencer sa lutte politique d’abord dans le milieu intellectuel qu’il juge un milieu rude de combat politique.

« Lorsque tu arrives à convaincre les gens lettrés, tu as déjà le maximum de lectures. Car ce sont ceux-là qui vont faire connaître le parti aux gens non éclairés » , à-t-il ajouté.

 Bangui / Éric Ngaba / CNC

Aucun article à afficher