Scandale au sein de la Police nationale: Un Jeune Policier Pris en Flagrant Délit de Braquage

Publié le 12 octobre 2023 , 7:30
Mis à jour le: 12 octobre 2023 1:43 pm

Scandale au sein de la Police nationale: Un Jeune Policier Pris en Flagrant Délit de Braquage

 

Une patrouille de la compagnie nationale de sécurité (CNS) dans une rue de Bangui. Photo CNC / ickael Kossi
Une patrouille de la compagnie nationale de sécurité (CNS) dans une rue de Bangui. Photo CNC / ickael Kossi

 

 

 

Bangui, 13 octobre 2023 (CNC) – Dans un tournant choquant des événements, le Gardien de la Paix Yali Gaza Arthur, fraîchement sorti de la promotion 2020, a été appréhendé en flagrant délit de braquage dans la nuit du 10 au 11 octobre 2023. Ce jeune policier, initialement chargé de maintenir l’ordre, s’est avéré être le cerveau d’un groupe criminel composé de membres de la garde présidentielle et de civils.

 

L’opération, qui a eu lieu au quartier Miskine, dans le cinquième arrondissement de Bangui, a mis en lumière des pratiques délictueuses qui impliquent l’habillage de civils en uniformes militaires pour effectuer des braquages nocturnes de motos. Ces activités criminelles ont persisté malgré les soupçons et les dénonciations antérieures. Ce n’est que dans la nuit du mardi au mercredi que les forces de l’ordre ont réussi à prendre en flagrant délit Yali Gaza et à le conduire rapidement à la CNS pour les procédures légales.

 

Dans sa première déposition, le policier a admis sa participation aux actes répréhensibles, mettant en évidence une collaboration corrompue au sein des forces de l’ordre. Cependant, il ne s’agit pas seulement d’une affaire de braquage. Depuis sa sortie de l’école de police en 2020, Yali Gaza avait été affecté à l’Office anti-drogue (OCLAD). Son parcours a été marqué par une série de comportements douteux, incluant une consommation de drogue régulière.

 

Son addiction l’a finalement conduit à être renvoyé de l’OCLAD par l’ancien Directeur Séléngouma, en raison de ses problèmes de moralité. De plus, des allégations font état de la disparition systématique de preuves liées à des saisies de drogues, le policier récupère frauduleusement tout chanvre indien saisi après chaque opération.

 

Étonnamment, Yali Gaza n’a pas été inquiété pendant plus de deux ans malgré son comportement problématique. Il était constamment immergé dans des milieux douteux, éloigné de son devoir de protéger et de servir la population. La Direction générale de la Police, selon des informations, n’a pas réagi adéquatement à ces signes précurseurs de déviation morale.

 

Ce scandale met en lumière la nécessité d’une réforme approfondie au sein des forces de l’ordre pour assurer la transparence, l’intégrité et la responsabilité. La confiance du public envers la police est mise à l’épreuve, et des mesures significatives doivent être prises pour rétablir la crédibilité de cette institution cruciale.

 

Par Alain Nzilo

Directeur de publications

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher