RCA : le gouvernement annonce la construction d’une clôture et de deux bâtiments à l’Université de Bangui

Publié le 11 juin 2021 , 8:39
Mis à jour le: 11 juin 2021 8:39

 

Bangui, République centrafricaine, samedi, 12 juin vendredi, 11 juin 2021, 20:12:19 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Bientôt du changement sur le campus universitaire de Bangui. Hors mis la clôture, deux nouveaux bâtiments doivent y être construits  à partir de cette année.  Les futurs bâtiments  sont composés d’un nouvel amphithéâtre et un dortoir, selon le gouvernement.

 

Université de Bangui. Photo CNC.
Campus de l’Université de Bangui. Photo CNC / Mickael Kossi.

 

La signature du contrat  des travaux  a eu lieu ce vendredi 11 juin entre le gouvernement et l’entreprise chinoise SINOBEL. Les travaux, qui commencent ce samedi 12 juin sont financés par les fonds saoudiens de développement  à hauteur de 2 750 000 000 de francs CFA.

« Il y a six mois de cela, nous avons présenté ce contrat à la télévision pour montrer que  le fonds saoudien vient de financer les activités pour améliorer  la situation de l’université de Bangui. Et donc les travaux ont été poursuivis par les experts, aujourd’hui c’est la signature de contrat avec l’entreprise qui avait été choisie pour la réalisation de tous ces travaux  dont je viens de citer. Le ministre du Plan et de la Coopération a bien précisé qu’il faut que les travaux démarrent aujourd’hui, c’est-à-dire ce samedi 12 juin 2021. En plus, il y a des experts ici qui vont suivre cela pour que  les installations commencent à se faire ce samedi », a déclaré le ministre sortant de l’Enseignement supérieur Jean-Jacques Sanzé

rappelons que dans ce contrat, le gouvernement prévoit la construction d’une clôture autour de l’Université de Bangui, la construction d’un immeuble  servant de dortoir et un amphi théâtre.

Il y a lieu de noter que la République centrafricaine dispose d’une seule université publique, celle de la capitale, créée dans les années  1969 par l’ancien Président de la République Jean-Bedel Bokassa. Elle a une autonomie administrative et financière.

Le chef de l’État Faustin Archange Touadera ainsi que le Président de l’Assemblée nationale Simplice Mathieu Sarandji sont tous deux enseignants  au sein de cette institution publique durant plus de 10 ans avant d’embrasser la carrière politique, puis grimper jusqu’au sommet de l’État.

 

Copyright2021CNC

Aucun article à afficher