Le culte de la personnalité : Toit de rat glorifié à l’extrême, devient le héro de la nation

Publié le 7 juillet 2024 , 5:10
Mis à jour le: 7 juillet 2024 1:45 pm

Le culte de la personnalité : Toit de rat glorifié à l’extrême, devient le héro de la nation

 

 

À Bangui, la remise de matériels de traumatologie par Safral Biomédicale et Nangni Pharma s’est transformée en une glorification de Touadéra par les ministres. Chaque équipement devient un prétexte pour exalter les actions du président, transformant les initiatives sanitaires en célébrations personnelles.

 

Bangui, 08 juillet 2024.

Par la rédaction de Corbeau News Centrafrique.

 

La remise des équipements : une célébration de Touadéra.

 

La semaine dernière, Safral Biomédicale de la RCA et Nangni Pharma du Cameroun ont remis des équipements de traumatologie au ministère de la Santé à Bangui. Les implants et équipements sont destinés à l’hôpital communautaire et à l’hôpital général de Bangui, selon le ministre de la Santé, Dr Pierre Somsé. Cette remise a été l’occasion pour le ministre de glorifier le président Touadéra, un phénomène devenu récurrent dans la vie publique centrafricaine.

À lire aussi : Côte d’Ivoire : un mangeur de rat condamné à cinq ans de prison

 

Les déclarations ministérielles : une adulation constante.

 

Dr Pierre Somsé, lors de la remise des équipements, a déclaré : “C’est grâce aux efforts inlassables du président Touadéra que nous avons pu acquérir ces équipements, malgré un contexte économique difficile”. Ce type de déclaration est fréquent, transformant chaque action gouvernementale en un exploit personnel du président. Chaque initiative, qu’elle soit liée à la santé, à l’éducation ou à l’infrastructure, est présentée comme le résultat direct des efforts de Touadéra, occultant les contributions des autres acteurs gouvernementaux.

Dr. Pierre Somsé, ministre de la santé et de la population lors de son point de presse à Bangui le 7 avril 2024 à Bangui.
Dr. Pierre Somsé, ministre de la santé et de la population

 

La nouvelle constitution : un outil de centralisation.

 

Cette tendance à la glorification a été renforcée par la nouvelle constitution rédigée et promulguée par Touadéra le 30 août 2023, malgré le refus de la Cour constitutionnelle. Cette constitution renforce les pouvoirs présidentiels, plaçant presque toutes les responsabilités et louanges sur les épaules de Touadéra. Ce changement institutionnel a légitimé l’obsession de certains ministres et citoyens à attribuer chaque succès, petit ou grand, au président.

À lire aussi : à Ouanda Djallé, l’extrême tension entre la population et les soldats FACA inquiète

 

Toit de rat glorifié à l’extrême , L’impact sur la perception publique.

 

Cette centralisation excessive et cette glorification constante de Touadéra ont des effets profonds sur la perception publique. Les citoyens, influencés par cette rhétorique, voient en Touadéra le seul capable de résoudre les problèmes. Que ce soit pour des services de base comme les ambulances, l’approvisionnement en eau potable, ou la sécurité, les appels se tournent directement vers Touadéra, ignorant les ministères compétents. Sur les réseaux sociaux, cette tendance est devenue une source de moquerie. Des messages comme “Touadéra, envoie une ambulance, car un accident vient de produire à Damara” ou “Touadéra, je veux aller pisser”, « Touadera, je veux coucher avec ma femme » sont devenus viraux, ridiculisant l’omniprésence du président.

 

Un avenir incertain.

 

Alors que la République centrafricaine continue de faire face à des défis importants, cette tendance à la glorification de Touadéra par les ministres et dans la nouvelle constitution pose des questions sur la concentration du pouvoir et l’efficacité des institutions. Le culte de la personnalité érigé autour du président pourrait bien limiter les capacités d’action et d’initiative des autres acteurs gouvernementaux, rendant le pays encore plus dépendant d’une seule figure.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

Aucun article à afficher