Selon les Wagner, « Il est temps que les soldats FACA fassent des efforts et défendent eux-mêmes leur pays »,

Publié le 8 novembre 2022 , 7:12
Mis à jour le: 8 novembre 2022 12:44

 

Bangui (République centrafricaine) – Depuis près de trois mois, la société Wagner réduit sensiblement ses hommes de la République centrafricaine. Néanmoins, elle garde toujours dans le pays un minimum de son service avec près d’un millier de mercenaires, pour la plupart des Syriens et libyens, positionnés  dans des localités sensibles. Mais depuis plusieurs semaines, ils mènent rarement des opérations militaires contre les rebelles, et affirment qu’il est temps pour les soldats FACA de faire des efforts et défendre eux-mêmes leur pays.

Un mercenaire de la société Wagner conduit une moto à Bria
Un mercenaire de la société Wagner conduit une moto à Bria

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mercredi 9 novembre 2022

 

Il est temps que les soldats FACA défendent eux-mêmes leur pays 

 

C’était à Bria, chef-lieu de la préfecture de la Haute-Kotto que les mercenaires de Wagner  ont annoncé à la population locale que désormais, vu leur nombre actuel, ils ne pouvaient pas mener comme avant des opérations militaires contre les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC).

À lire aussi : La France s’apprête à quitter la République centrafricaine

 

En effet, la semaine dernière, à 5 kilomètres de la ville de Bria sur axe de Ndélé, la présence des rebelles de la CPC a été signalée. Prise de panique, la population locale était venue alerter les mercenaires  de Wagner déployés dans la ville. Chose étonnante, ces derniers  n’ont pas bougé d’un centimètre,  mais ils annoncent  que désormais, il faut que les soldats FACA fassent des efforts et défendent eux-mêmes leur pays. D’ici là, ils peuvent quitter ce pays à tout moment. Ils attendent que le top de leur chef pour partir affirme ces hommes de Wagner.

Mais pour la population locale, ces propos sonnent comme un avertissement lancé aux autorités centrafricaines qui mettent énormément leur espoir sur ces mercenaires de Wagner. Pour les rebelles, avec leur présence ou non, le pouvoir « illégitime » de Bangui va bientôt tomber. Mais quand? Difficile de le savoir. (Il est temps que les soldats FACA défendent eux-mêmes leur pays).

À lire aussi : À Berberati, les mercenaires de Wagner sèment  la peur : la population agressée, des pasteurs tabassés

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher