Centrafrique : Bangui, Accident dramatique de la circulation à Gobongo. 

Publié le 12 mars 2020 , 11:35
Mis à jour le: 12 mars 2020 11:35
Image d’illustration d’un accident de circulation au PK11 sur la route de Damara le 12 mars 2018. Photo CNC / Anselme Mbata.
Image d’illustration d’un accident de circulation au PK11 sur la route de Damara le 12 mars 2018. Photo CNC / Anselme Mbata.

 

 

Bangui ( République centrafricaine ) – Dimanche 8 mars, aux alentours de 20h00, alors que les festivités de la journée internationale de la femme touchaient à leur fin, un dramatique accident de la circulation s’est produit à hauteur du quartier Gobongo dans le 4ème arrondissement sur l’avenue de l’indépendance à Bangui.

Un véhicule a percuté de plein fouet un taxi-moto qui se déplaçait tranquillement le long de l’avenue. Rapidement aidée par la population qui s’est rassemblée immédiatement autour de l’accident, la victime a été transférée à l’hôpital afin d’y recevoir les soins appropriés sans que l’on puisse savoir à l’heure où nous écrivons ces lignes si ses jours sont en danger. Pendant ce temps-là, le véhicule a pris la fuite pour tenter d’échapper à son méfait. La solidarité des taxis-motos a permis à nombre d’entre eux de le rattraper et de le bloquer en faisant un barrage.

La foule nombreuse a cherché à savoir pourquoi le véhicule conduit par deux personnes de la mission russe roulait si vite alors que de nombreux piétons circulaient à cet endroit et pourquoi ils avaient voulu s’échapper. La tension est alors montée d’un cran. Perdant rapidement leur sang-froid, une des deux personnes, un Russe, a alors sorti son arme en se montrant menaçant envers la population et a fait feu en tirant en l’air apparemment pour essayer de disperser les gens qui voulaient simplement obtenir des explications !

C’est alors que les forces de sécurité intérieures sont intervenues pour extraire non sans mal les deux Russes de la situation désastreuse qu’ils avaient pourtant provoquée. Cela n’a pas calmé la foule pour autant, cette dernière ayant violemment manifesté son mécontentement à l’encontre des FSI.

Au bilan, un conducteur de taxi-moto, un membre des forces de sécurité intérieure ainsi qu’un Russe ont été blessés.

Interrogés sur cet accident, de nombreux témoins rapportent que les Russes conduisaient trop vite au vu du nombre de motos-taxis et de piétons présents le long de l’avenue. Les jeunes semblaient surtout excédés par le fait que les Russes cherchaient avant tout à s’échapper plutôt que de porter secours au blessé ! D’autres évoquaient le manque d’éclairage public. Gageons que la police saura faire toute la lumière sur cet accident dramatique.

 

Copyright2020CNC.

Aucun article à afficher