Centrafrique : un remaniement du gouvernement de Moloua attendu

Publié le 5 décembre 2022 , 7:13
Mis à jour le: 4 décembre 2022 3:03

 

Bangui (République centrafricaine) – Coup d’accélérateur politique. La composition d’un nouveau gouvernement est attendue pour la fin de ce mois, selon les informations de Corbeaunews. Le Président de la République, monsieur Faustin Archange Touadera et son Premier ministre, monsieur Félix Moloua, ont échangé  pour mettre sur pied la troisième équipe gouvernementale du second quinquennat du Président  de la République. Dans la nouvelle équipe sera composé des opposants politiques acquis à la cause du pouvoir.

Décoration du sulfureux député Simplice Aurélien Nzingas par le Président Faustin Archange Touadera
Décoration du sulfureux député Simplice Aurélien Nzingas par le Président Faustin Archange Touadera

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mardi 6 décembre 2022

 

Un remaniement du gouvernement de Félix Moloua attendu

 

Selon une source aux premières loges des échanges entre Faustin Archange Touadera et Félix Moloua, il n’y a plus qu’à ficeler la dernière liste et passer aux annonces.

En effet, pour ce remaniement, Félix Moloua n’a pas besoin de démissionner. Il procédera à un changement technique de son gouvernement.

Selon les indiscrétions, le chef de l’État se prépare à se séparer de certains ministres jugés trop encombrants du gouvernement de Félix Moloua, et faire entrer certains « opposant » acquis au régime, tels que monsieur Aurélien Simplice Zingas, Nalké Doroko, Étienne Malekoudou, Cyriaque Gonda, etc..

Ainsi, peu après leur consultation, ces opposants qualifiés des traîtres par les Centrafricains ont commencé à s’agiter partout. De la déclaration à la conférence de presse, ces politicards de la 25e heure commencent à bomber leur muscle comme s’ils s’apprêtent à aller à la campagne électorale.

De la conférence de presse de Nalké Doroko, premier vice-président de L’URCA de l’opposant Anicet-Georges Dologuélé à la déclaration de Étienne Malekoudou, un dissident du MLPC de Martin Ziguélé au conseil politique du MCU en passant par celle de monsieur Aurélien Simplice Zingas sur les réseaux sociaux, le paysage politique est très agité cette fin d’année.

Mais pour un cadre du parti au pouvoir, le MCU, contacté par la Rédaction, certains leaders des partis politiques qui les ont regagné, tels que les dissidents du MLPC ont été déjà servis.

«  Le gouvernement ne peut contenir tout le monde, NON. Certains, par exemple, Chantal Jean-Édouard Koyambonou, est déjà nommé ministre. Aucun autre du MLPC-CO ne sera nommé à nouveau ministre. D’ailleurs, on ne touche pas du doigt ce qu’ils font concrètement pour le MCU sinon que monter des budgets « .

À lire aussi : Manipulation, conflit intercommunautaire, tuerie de masse, monsieur Abakar Issa Zarma appelle au rassemblement du peuple du Nord

 

Déclaration de Aurélien Simplice Zingas sur les réseaux sociaux 

 

Peu après sa consultation, l’honorable Aurélien Simplice Zingas déclare :

 » La période où nous devons espérer à un poste de responsabilité à l’ère de la transition est définitivement terminée. Il faut que nous aimions véritablement notre pays.

Nous, hommes politiques, nous devons arrêter avec nos querelles et nos égos dès maintenant , faisons une trêve dans l’intérêt supérieur de la nation en nous unissant  pour bâtir enfin notre beau et riche pays qui fait toujours l’objet de convoitises.

Malgré nos richesses de sous-sol,  nous sommes toujours à la traîne. C’est de notre faute. TROP C’EST TROP. Nous HOMMES POLITIQUES , sommes tous trompés, sommes tous responsables du malheur de nos concitoyens.

Nous ne devons pas continuer à parcourir les pays pour comploter contre notre nation. L’heure est arrivée pour que nous arrêtions ces pratiques qui nous font déstabiliser et qui nous amènent toujours à occuper les dernières places au monde. Prenons l’exemple des autres pour être ensemble afin de  reconstruire notre  pays. Je dois faire ma part dans l’intérêt de mon PEUPLE. »

Accusant ses anciens camarades politiques des conspirateurs, monsieur Aurélien Simplice Zingas veut se placer sur la première liste des grands traîtres politiques de l’année 2022, et envisager son entrée dans le gouvernement de Félix Moloua et surtout être à la tête du Département des Eaux et Forêts que celui de la Communication qu’on lui a proposé pour remplacer le capitaine de la Séléka, l’assistant de santé Serge Guislain Djorie.

À lire aussi : Lettre ouverte de monsieur Lèsias Carrière LAGBO au Président Touadera

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher