Centrafrique : nouvelle flambée de violence interethnique à Gadzi, plusieurs morts

Publié le 10 avril 2022 , 8:11
Mis à jour le: 10 avril 2022 12:47

 

Rédigé par Gervais Lenga

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 11 avril 2022

 

Bangui (CNC) – De nouvelles violences interethniques dans la localité de Gadzi, chef-lieu de la sous-préfecture de la préfecture de Mambéré-Kadéï, située à 301 kilomètres de Bangui sur la route nationale n°6  , ont fait déjà des dizaines  de victimes, et déplacé des centaines d’habitants. Ce nouveau conflit intercommunautaire dans cette localité de l’ouest du pays fait redouter une explosion des violences dans toute la région.
Centre de santé de Gadzi, dans la préfecture de Mambéré-Kadéi, à l'ouest de la République centrafricaine. Ici, filmée le 10 avril 2022. CopyrightCNC
Centre de santé de Gadzi, dans la préfecture de Mambéré-Kadéi, à l’ouest de la République centrafricaine. Ici, filmée le 10 avril 2022. CopyrightCNC

 

Dans cette localité minière  de l’ouest de la RCA située entre Boda et Carnot,  les violences entre les autochtones et les Peuls  ont pris une tournure communautaire qui divise autant qu’elle inquiète.

À lire aussi:

RCA : 7 soldats FACA tués, deux autres blessés dans une embuscade des rebelles dans l’Ouest

Des commerçants agressés, leurs motos incendiées

 

Selon nos informations, tout a commencé la semaine dernière dans la localité de Zawélé où des commerçants, sur des motos, en partance pour un marché hebdomadaire  à Guen , ont été pris en étau par un groupe d’individus, identifiés comme des éléments rebelles de 3R.

Dépouillées de leurs biens, sept de leurs motos incendiées, et gravement violentées, toutes les victimes ont été hospitalisées dans un état grave. Mais les autochtones, en colère,  ont mené une opération de représailles sur un campement des éleveurs Peuls Mbororo, occasionnant plusieurs morts et des blessés.

 

Les Peuls contre-attaquent

 

Et ce n’est pas tout! Les Peuls, de leur côté, sont allés faire appel aux rebelles de 3R pour venir les appuyer. Ainsi, dans les villages de Gontikiri, Zawélé, Boybalé   et Mayaka, on assiste à des opérations de représailles des éléments de 3R sur la population civile.

Joint au téléphone, le député de Gadzi 2, l’honorable  WANDOUI SO-INGKOSSI Janssen confirme les faits et appelle les autorités à l’aide. Il sollicite le déploiement des forces de défense et de sécurité intérieures dans ces localités à forte tension communautaire pour sécuriser et rassurer la population.

 

Rappelons que le vendredi  dernier, trois conducteurs de taxi-moto ont été tués par ces présumés rebelles de 3R dans la même localité.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

 

Aucun article à afficher