Centrafrique : l’arnaque politique de Chantal Jean-Édouard Koyambonou retourne sur sa tête

Publié le 5 décembre 2022 , 7:03
Mis à jour le: 5 décembre 2022 3:39

 

Bangui (République centrafricaine) – En politique politicienne à la centrafricaine, il faut trahir pour exister  pour trouver à manger! C’est ainsi que depuis près de deux ans, la scène politique centrafricaine est jalonnée de trahison. De l’opposition à la majorité, les « traitres politiques » sont nombreux. Parmi eux, figure l’ancien premier ministre du feu Ange Félix Patassé, monsieur Chantal Jean-Édouard Koyambonou, ancien premier vice-président du parti MLPC qui a trahi récemment son parti pour rejoindre le camp de la majorité présidentielle de Touadera. Mais depuis près d’un mois, son arnaque politique se retourne sur sa tête. Histoire d’un traître pris au piège.

Les 3 dissidents du MLPC, de gauche à droite, Gonideré, Koyambonou et Malekoudou lors d'une réunion du MLPC chez Abel Ténguéré au pk11
Les 3 dissidents du MLPC, de gauche à droite, Gonideré, Koyambonou et Malekoudou lors d’une réunion du MLPC chez Abel Ténguéré au pk11

 

Rédigé par Gisèle Moloma

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mardi 6 décembre 2022

 

L’arnaque politique de Chantal Jean-Édouard Koyambonou retourne sur sa tête

 

Suite à sa facture pro forma salée remise au Président de la République, l’ancien premier vice-président du parti MLPC, Chantal Jean-Édouard Koyambonou, devenu coordonnateur du mouvement de dissidence du MLPC, baptisé MLPC-CO, se dit désormais prêt pour mener la campagne référendaire. Pour lui, son mouvement, le MLPC-CO doit s’impliquer dans les précampagnes référendaires au même titre et au même moment que la plateforme de la majorité présidentielle « BE-OKO ».

D’après les éléments stratégiques et financiers détaillés dans la requête qu’il avait remise au Président Touadera, Chantal Jean-Édouard Koyambonou, c’est un monsieur, avait expliqué que 16 équipes, composées chacune de 5 membres, vont être mises en place afin de sillonner toutes les 16 fédérations du MLPC établi sur les 16 préfectures que compte le pays. Ces équipes, poursuit le document, vont se joindre les présidents, secrétaires fédéraux de tous les organes du parti, MLPC, MLJC et OLFC pour faire les précampagnes référendaires. Ceci dit, il lui faut au total 80 personnes disponibles.

À lire aussi : Le chef milicien Blaise Didatien Kossimatchi élevé à la Dignité de grand officier par Touadera  

Mais où va-t-il trouver toutes ces personnes ?

 

Monsieur Chantal Jean-Édouard Koyambonou s’est déjà préparé en conséquence depuis deux mois plutôt.

Souvenez-vous,  le 24 septembre dernier, sous la houlette  de monsieur Abel Ténguéré, alors Président fédéral du MLPC de Bégoua, une réunion avec les membres et sympathisants  du MLPC avait eu lieu au domicile de ce dernier situé au PK11 derrière Golf. L’objectif était de tromper  ces militants du MLPC et les convaincre à rejoindre leur mouvement de dissidence dénommé MLPC-CO.

Lors de cette réunion, il y’avait beaucoup du monde. Ce dernier croyait  à une vraie réunion de leur parti, le MLPC. Mais à la surprise des invités, sont apparus le coordonnateur du MLPC-CO, monsieur  Chantal Jean-Édouard Koyambonou et autres dissidents. Ils ont tenu des propos à l’encontre du MLPC, ce qui a choqué tout le monde. C’est à l’issue de cette réunion que ces militants du MLPC ont compris qu’ils ont été trompés par monsieur par leur Abel Ténguéré. Certains ont juré de mettre plus leurs pieds chez lui, car il est devenu un grand traître à leurs yeux. Mais le jeu est déjà joué, et la fausseté a eu son écho.

Monsieur Chantal Jean-Édouard Koyambonou, comme un bon malin, a fait les images de la réunion et a récupéré les noms des participants à travers une liste de présence qu’il a ensuite remis au Président de la République pour lui montrer qu’il a des gens dans son mouvement de dissidence. Mais la surprise vient quelques jours plus tard.

Suite à sa facture pro forma de 80 millions de francs CFA remise au Président de la République et croyant fermement que ces millions lui arriveront à la maison, le sieur Chantal Jean-Édouard Koyambonou croyait déjà fourrer dans ses poches, tous ces jeunes présents lors de cette réunion de Begoua. Il a commencé par les appeler un à un pour leurs proposer des missions des précampagnes référendaires dans les arrières pays. À sa grande surprise, aucun n’a accepté ses propositions et lui ordonnent clairement de ne plus les appeler. Tout le monde presque contacté l’a débouté. Certains vont même loin pour le qualifier d’un grand traître du MLPC,  d’un serpent à double tête.. « Un grand serpent à deux têtes ».

D’après nos informations, confirmées par un militant du parti MLPC contacté par la Rédaction, le sieur Abel Ténguéré a été demi de sa fonction du président sous-federal de MLPC de Begoua par sa base pour escroquerie politique, intelligence avec un groupe des rebelles au sein du parti peu après la réunion organisée à son domicile. Depuis lors, poursuit notre source, il refuse de  croiser ses anciens camarades du parti et ne tient plus les réunions du MLPC à son domicile.

 » L’arnaque politique de Chantal Jean-Édouard Koyambonou s’est retournée sur sa tête. Il n’est pas du tout reconnaissant dans sa vie. Tout ce qu’il fait, c’est pour lui et pour sa famille, c’est tout. Un jour, je l’ai salué, bonjour président, il me regardait comme si je suis envoyé pour l’empoisonner.  » Dit un jeune du parti.

 » Depuis qu’il est nommé au Palais, il a nommé qui pour travailler avec lui dans la commission qu’il coordonne ? «  poursuit un autre militant.

Même au sein de son mouvement de dissidence, ses trois compagnons l’ont accusé de les avoir utilisés pour ses propres intérêts.

 

Affaire à suivre…

À lire aussi : première fissure dans les relations entre Michel Djotodia et Faustin Archange Touadera

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher