Zémio : Les Autorités Espèrent que Dieu sera leur “Dernier Recours” pour la Paix

Publié le 20 septembre 2023 , 7:05
Mis à jour le: 20 septembre 2023 12:07 pm

Zémio : Les Autorités Espèrent que Dieu sera leur “Dernier Recours” pour la Paix

 

marche du 6 septembre 2023 à Zémio en faveur de la paix
La marche pour la paix à Zémio le mercredi 6 septembre 2023. CopyrightCNC

 

 

 

 

Bangui, 21 septembre 2023 (CNC) – Dans une scène digne d’un film de comédie, les autorités de Zémio, dans le Haut-Mbomou, ont décidé d’adopter une approche pour le moins inhabituelle pour résoudre leurs problèmes d’insécurité : une journée de jeûne et de prière. Oui, vous avez bien lu, ils ont appelé à l’aide divine pour protéger leur ville autrefois paisible.

 

Sous la houlette des autorités administratives et religieuses locales, les activités commerciales ont été suspendues, et les habitants, quelle que soit leur confession religieuse, ont été conviés à unir leurs forces pour implorer Dieu de ramener la paix à Zémio. Apparemment, la solution à leurs problèmes d’insécurité réside désormais dans les cieux.

 

Le sous-Préfet de Zémio, Aroun Bi Ndjobdi, a présenté un argumentaire pour le moins étrange pour justifier cette journée de jeûne et de prière. Il a mentionné deux incidents tragiques, impliquant la perte de vies humaines, notamment le président du comité de paix de la ville tombé dans une embuscade et un commerçant abattu chez lui. Ces incidents, semble-t-il, ont terrifié la population au point qu’elle a fui en masse vers le Congo Démocratique. Mais au lieu de demander des actions concrètes aux autorités ou d’améliorer la sécurité, la solution était de fermer boutique et de demander à Dieu de régler le problème. Qui aurait pu penser que c’était aussi simple ?

 

La ville de Zémio a donc ralenti son rythme pendant cette journée de prière et de jeûne, y compris les initiatives humanitaires, car il est bien connu que la meilleure manière de résoudre les problèmes est de ne rien faire du tout. On nous assure que toutes les activités reprendront bientôt, bien que personne ne semble vraiment savoir quand.

 

Enfin, les autorités locales réclament du gouvernement le déploiement des “unités de force”. On suppose qu’ils font référence à la “force intérieure” et à la “force de défense de quelque chose”, mais cela reste un mystère. Peut-être est-ce une nouvelle tentative de communiquer avec des entités mystiques pour résoudre les problèmes de sécurité.

 

Alors, amis lecteurs, réjouissons-nous, car Zémio est désormais sous la protection divine ! Espérons que Dieu ait le temps de répondre à cette prière, car il semblerait que les autorités locales soient un peu à court d’idées pour résoudre les problèmes réels de leur ville. La prochaine étape pourrait bien être l’organisation d’une vente aux enchères céleste pour financer la sécurité locale. En attendant, le ciel est la limite pour Zémio, littéralement.

 

Par Alain Nzilo

Directeur de publications

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher