Centrafrique: Wagner menace ouvertement les États voisins de la RCA

Publié le 8 décembre 2022 , 7:15
Mis à jour le: 8 décembre 2022 1:46

Wagner menace

Avec la présence de plus en plus active des rebelles à sa frontière du sud, le gouvernement tchadien  a déployé, depuis plus de trois semaines, plusieurs éléments d’élite de la garde présidentielle  à sa frontière avec la République centrafricaine. Or, pour les autorités centrafricaines et leur partenaire de Wagner, ce nouveau dispositif de l’armée tchadienne à la frontière de la RCA est un signe d’une attaque massive et imminente de la coalition des patriotes pour le changement (CPC)  vers Bangui. Ainsi, les hommes de Wagner  et le gouvernement centrafricain ont multiplier des annonces farfelues  dans les médias, allant jusqu’à indexer l’opposition démocratique d’être des alliés des rebelles. Cependant, pour la première fois, le chef de Wagner en Centrafrique menace ouvertement de passer à l’action sur le territoire tchadien, camerounais ou soudanais afin de soi-disant démanteler les camps de formations des rebelles centrafricains.

Alexandre Ivanov, le chef de l%u2019organisation Communauté des officiers pour la sécurité internationale en Centrafrique
Alexandre Ivanov, le chef de la Communauté des officiers pour la sécurité internationale en Centrafrique

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 9 décembre 2022

 

Wagner intimide les États voisins de la République centrafricaine

 

Suite à des informations transmises par le ministre,-chef rebelle Hassan Bouba à la société Wagner, l’assaut des rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) sur la capitale centrafricaine serait imminent. Si ce n’est pas avant la fin de l’année, il sera sans doute début de l’année prochaine. D’après le chef rebelle tchadien qui avait été nommé ministre de l’Élevage et de la Santé animale en République centrafricaine, le renforcement  militaire tchadien à la frontière de leur pays avec la RCA est un signe sans doute de l’imminence de l’attaque des rebelles de la  CPC sur la capitale centrafricaine. En même temps, les autorités centrafricaines  se préparent à déployer des centaines des rebelles tchadiens parmi les soldats FACA au nord de la Centrafrique, plus précisément à la frontière avec le Tchad. Un véritable jeu de dames militaire et diplomatique. Mais pour tenter de brouiller les pistes, Wagner avait monté un scénario à la poutinienne.

À lire aussi : Touadera se retourne vers les hommes d’affaires camerounais pour payer les fonctionnaires et les retraités

 

Wagner menace ouvertement

 

D’après Wagner, la base de ses mercenaires à Bossangoa avait été bombardée par un avion du type européen dans la nuit du 27 au 28 novembre derniers. D’après ce mercenaire en chef, un autre drone européen a survolé le territoire centrafricain, sans pour autant préciser la date et le lieu.

« Selon diverses sources, des groupes armés étrangères basées dans les États voisins prévoient d’envahir le territoire de la République centrafricaine. Il a également été constaté que des avions non identifiés (avions légers et drones vrais semblablement d’origine européenne) ont été détectés dans l’espace aérien de la République centrafricaine. Ces drones de reconnaissance ont également survolé des sites de la FACA », précise Alexandre Ivanov dans un communiqué de presse en date du mercredi 7 décembre 2022. Et l’homme ajoute que les forces de sécurité alliées à la République centrafricaine doivent assurer le démantèlement des camps d’entraînement situés aux frontières avec la République centrafricaine.

Ceci dit, les mercenaires de Wagner prévoient de mener une nouvelle incursion sur le territoire tchadien, soudanais ou camerounais  afin d’essayer de démanteler la prétendue base d’entraînement des rebelles à la frontière avec la RCA.

À lire aussi : La marche du BRDC du 3 décembre, une violente répression se prépare

 

 

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher