Une interview du Président Touadera à la chaîne hollandaise VPRO termine en queue de poisson : un interprète a failli être agressé

Publié le 18 août 2022 , 8:12
Mis à jour le: 18 août 2022 6:43

 

 

 

Décidément, les Russes contrôlent tout dans le pays. Même la bouche du chef de l’État Touadera est également sous leur contrôle. La preuve en est qu’une interview du Président Touadera à la chaîne hollandaise VPRO s’est achevée en queue de poisson  à cause des mercenaires de Wagner qui ont failli agresser l’interprète centrafricain des journalistes hollandais. Et ce n’est pas tout!

Le Président Touadera lors de son interview par le journaliste Hollandais de la chaine VPRO
Le Président Touadera lors de son interview par le journaliste Hollandais de la chaine VPRO, à Damara, le 21 avril 2022

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 22 août 2022

 

Touadera à la chaîne hollandaise VPRO

 

La République centrafricaine est le terrain d’essai de l’ambition impérieuse de la Russie de faire entrer les pays africains dans sa sphère d’influence et de les retourner contre l’Occident.  En échange de matières premières et d’un soutien diplomatique au Conseil de sécurité de l’ONU, la Russie fournit des mercenaires pour maintenir les gouvernements au pouvoir, l’éducation et la désinformation dans une perspective moscovite.

C’est dans ce contexte que la chaîne hollandaise VPRO avait décidé, en avril dernier, de mener un reportage exclusif sur le sujet. Après leur accréditation, les journalistes, accompagnés d’un interprète centrafricain, ont sillonné la capitale Bangui jusqu’au village du chef de l’État à Damara, situé à 75 kilomètres de Bangui.

Sur place, les entourages du chef de l’État ont décidé d’organiser une interview exclusive avec les journalistes hollandais de la chaîne VPRO. Mais lors de l’interview avec le  journaliste hollandais Bram Vermeulen  ,  un membre de la garde rapprochée du chef de l’État , un Russe,  est entré dans la pièce et aurait demandé au président centrafricain de ne plus répondre. Fin de l’interview après quelques questions sur la présence russe en RCA. Un fait inédit.

 

La désinformation russe en RCA

 

Comme vous le savez, en République centrafricaine, les Russes mènent une campagne de désinformation qui surfe sur une vague de dégoût pour l’ancienne France colonisatrice, accusée de désintérêt pour le sort des Africains et de racisme.  Cette campagne est menée sur de nombreux fronts : réseaux sociaux, conférences universitaires et films de guerre dont les Russes sont les héros et les Occidentaux les méchants.

Les journalistes qui tentent de lutter contre la désinformation meurent mystérieusement ou sont menacés.

À lire aussi : Cryptomonnaie : Touadera part à la chasse aux investisseurs

 

C’est ce qui a failli arriver au journaliste interprète centrafricain des journalistes hollandais de la chaine VPRO lors de la séance d’interview du Président Touadera. Un ministre conseiller du chef de l’État a failli l’agresser. Selon ce ministre, cet interprète centrafricain n’est pas réellement un Centrafricain. C’est un espion au solde des Occidentaux.

« Si tu es centrafricain, tu ne peux pas faire venir chez nous ce genre des individus qui viennent ici pour nous espionner  », s’acharne le ministre sur l’interprète qui l’a répondu respectueusement qu’il n’est que simple interprète. Il n’intervient pas dans   la forme ni le fond des questions des journalistes. Ceci dit, il n’est pas directement impliqué dans l’interview du Président Touadera à la chaîne hollandaise VPRO.

C’est étonnant le comportement de ce soi-disant ministre qui réagit comme un voyou.  C’est maintenant aux  interprètes de délivrer l’accréditation média aux journalistes étrangers ? C’est aussi à eux d’autoriser les journalistes étrangers d’interviewer le Président de la République. Si les chargés de communications du chef de l’État ne savent pas faire leur boulot, il ne faut pas chercher de boucs émissaires ailleurs.

À lire aussi : Abakar Sabone, ex-porte-parole de la CPC rejoint le parti au pouvoir, le MCU. Mais pour combien de temps ?

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher