Serge Ghislain Djorie : « tous les rebelles sont fatigués de la guerre, ils demandent au gouvernement leur désarmement »

Publié le 1 décembre 2022 , 7:06
Mis à jour le: 1 décembre 2022 4:18

 

Comme Vous le savez, en Russie, l’État utilise le mensonge et la propagande comme outil de communication institutionnelle. Les autorités russes veulent inculquer cette pratique dans la tête de leur Tintin à Bangui. L’exemple patent est celui du ministre Serge Ghislain Djorie, porte-parole du gouvernement qui ne fonctionne que sur la base de mensonge.  Lors de l’émission Patara de la radio Ndékèluka, il avait déclaré qu’en ce moment, tous les rebelles de la CPC demandent qu’à être désarmés, et que l’attaque de Maloum est un accident de la route. Décidément, le ministère de la Communication est devenu ministère de mensonge et de la Propagande.

Serge Ghislain Djorie, ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement
Serge Ghislain Djorie, ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement. Photo Djoni Sango

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 2 décembre 2022

 

tous les rebelles sont-ils  fatigués de la guerre?

Le pouvoir transforme – t-il la personnalité de celui ou celle qui le détient ? Pour le chercheur et psychologue Michaël W. Kraus, le pouvoir aurait bien un effet pervers, celui de révéler notre vraie nature. Et c’est vrai. C’est ce qu’on est en train de voir avec les autorités centrafricaines. Ces gens semblent vivre sur une autre planète imaginaire qu’ils  ont eux-mêmes  construite. Ils ont une autre perception de tout ce qui se passe dans le pays.

Comment imaginer que plusieurs positions de l’armée nationale dans les villes de province  ont été attaquées par les groupes armés, mais le gouvernement préfère parler quant,  à lui, des actions isolées des braqueurs, des bandits armés ?

Mais la plus étonnante  est la récente déclaration du ministre Serge Ghislain Djorie  sur les antennes de la radio Ndékèluka lorsqu’il avait  affirmé que tous les rebelles sont actuellement fatigués de la guerre. En conséquence, ils demandent au gouvernement leur désarmement rapide. C’est exactement le contraire de ce qui se passe sur le terrain dans le nord-est nord-ouest.

À Amdafock, plusieurs rebelles du FPRC qui avaient déposé leurs armes retournent massivement au maquis.  La tendance est inquiétante aussi dans le nord-ouest, où certains combattants du 3R (Retour, réclamation et réhabilitation) qui avaient déposé également leurs armes retournent massivement dans le maquis.

À lire aussi : Mensonge d’État : La RCA demande au processus de Kimberley   la levée totale de la suspension de l’exportation de ses diamants sur la base des contrevérités

 

Une attaque transformée à un simple accident de route 

 

Ce que disait le porte-parole du gouvernement Serge Ghislain Djorie est tout à fait le contraire de la réalité des choses.

Même il y a de cela un peu plus de deux semaines, plusieurs dizaines des Russes noirs, les miliciens du pouvoir ont déserté leur base pour regagner le maquis. Ce sont eux qui avaient tendu une embuscade  à un véhicule de transport à 45 kilomètres de Bambari sur la montagne de Maloum et tué une personne avant d’emporter les biens des passagers. Ce que le ministre avait considéré comme un simple accident de circulation. Un tel propos dépasse l’entendement des Centrafricains qui confirment que le pays semble désormais diriger par des fous.

Affaire à suivre…

À lire aussi : Présence massive des rebelles dans la Vakaga, retour du couvre-feu à 22 heures, le gouvernement n’exclut rien

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher