Selon Dr Ndui-Yabela :  la décision rendue vendredi par la cour constitutionnelle est la plus « médiocre »  

Publié le 29 septembre 2022 , 8:12
Mis à jour le: 28 septembre 2022 7:53

 

Ceci n’est pas un rêve, encore moins une blague. Pour monsieur Ndui-Yabela, docteur en droit environnemental, enseignant  à l’université de Bangui, « Toutes les décisions rendues par la cour constitutionnelle depuis la période de transition  jusqu’à ce jour sont anticonstitutionnelles », et que la décision rendue vendredi dernier par la même cour est la plus « médiocre » qu’elle soit. Par cette déclaration, le conseiller politique du Président de l’Assemblée nationale  valide que l’élection et la réélection du Président Touadera ne sont pas conformes à la loi.

MONSIEUR NDUI-YABELA
MONSIEUR NDUI-YABELA

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 30 septembre 2022

 

Dr. Ndui-Yabela  fustige  la cour constitutionnelle

 

Comme disait maître Arlette Sombo-Dibelé, beaucoup des pseudo-intellectuels centrafricains du moment  sont tels des robots qui ont emmagasiné quelques  » savoirs » qu’ils renoncent vite à soutenir pour réciter  » le discours du moment  » pourvu que cela garantisse leur propre bien-être ! C’est le cas du docteur Ndui-Yabela, environnementaliste, cadre du parti au pouvoir, conseiller politique du Président de l’Assemblée nationale , rapporteur du comité illégal chargé de rédiger la nouvelle constitution invalidé par la cour constitutionnelle.

Mais cette fois, l’homme va loin dans son délire. Il attaque non seulement à la cour constitutionnelle, mais également à toutes ses décisions. Si cela n’est pas de la folie ou de la mythomanie  intellectuelle, cela y ressemble parfaitement.

À lire aussi : Le Président Touadera, désormais dos au mur, voudrait faire un hold-up constitutionnel

 

 

Pour lui, « Toutes les décisions rendues par la cour de constitution de la République centrafricaine depuis la période de transition  jusqu’à ce jour sont anticonstitutionnelles ». En disant ceci, l’homme voudrait faire plaisir au Président de la République, dont la cour constitutionnelle venait d’invalider son projet de la modification de la constitution. Or, monsieur Ndui-Yabela   a oublié qu’il a remis en cause non seulement la décision  de la cour constitutionnelle qui a validé l’élection et la réélection du Président Touadera, mais également de son patron, Simplice Mathieu Sarandji, déclaré député de Baoro.  Et l’homme a bien précisé, les décisions de la cour constitutionnelle depuis la transition, c’est-à-dire depuis 2014 jusqu’à ce jour. Cette déclaration étonne plus d’un, y compris les cadres de son parti.

Ce qui est étonnant, c’est un père de famille, de surcroît enseignant à l’université de Bangui   qui se permet de se ridiculiser de cette manière pour avoir de quoi à boucler ses fins du mois.

Alors, comment pourra – t – il  être respecté?

À lire aussi : Évariste Ngamana, où sont partis les 17 millions empochés ?

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher