RCA : trois éleveurs peuls tués au village Bezèrè par les mercenaires russes

Publié le 28 septembre 2021 , 7:59
Mis à jour le: 28 septembre 2021 7:59

 

Bangui, République centrafricaine, mercredi, 29 septembre 2021, 02:10:24 ( Corbeaunews-Centrafrique ). L’acte criminel  s’est produit dans les après-midi du mardi 28 septembre 2021 au village Bezèrè, situé à une vingtaine de kilomètres de Bocaranga. Selon des témoins, les mercenaires russes ont débuté leur patrouille mortelle 24 heures plutôt sur l’axe Bozoum Paoua avant de sortir  vers Bocaranga, notamment au village Bezèrè.

Village Loh sur axe Bozoum Paoua
Village Loh sur axe Bozoum Paoua. Photo CNC

 

Selon plusieurs témoins interrogés par CNC, dans l’après-midi du dimanche 26 septembre 2021, des mercenaires russes de la société Wagner, à bord des motos et des pick-up,  ont quitté la ville de Bozoum à destination du village Loh sur l’axe Paoua. Ils étaient arrivés dans un campement des éleveurs peuls, procédant à la destruction des habitations et tuer 5 personnes.  Sur place, ils ont passé la nuit avant de revenir le lendemain sur l’axe Bozoum Bocaranga. Au village Ngoutérè, sur l’axe Bozoum Bocaranga,  ils ont  procédé au pillage de la ville. Plusieurs boutiques et des habitations ont été pillées. Ils ont mis la main sur trois motocyclettes appartenant aux commerçants locaux. Et ce n’est pas fini. Le lendemain, c’est-à-dire ce mardi 28 septembre, ils ont repris leur patrouille mortelle vers le village Bezèrè, situé à  25 kilomètres de Bocaranga, où ils ont procédé à l’interpellation de trois éleveurs peuls qu’ils les ont  assassinés sur place avant de reprendre leur route.

Un acte dénoncé par la communauté peule de Bezèrè  qui prend à témoin la communauté internationale, notamment la Minusca sûre des multiples exactions perpétrées par les mercenaires russes de la société Wagner sur les populations civiles peules de Centrafrique.

Par ailleurs, au village Banga, dans la commune de Haute bombée, vers Mambéré-Kadéi, les populations ont soupçonné les hommes de Wagner d’avoir miné  plusieurs habitations avec des engins explosifs et des grenades. Des journalistes du CNC sont de retour dans le village. Les détails dans nos prochains articles.

 

Par Gervais Lenga

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher