RCA : 800 nouveaux policiers rejoignent les rangs des forces de sécurité nationale

Publié le 28 août 2020 , 3:50
Mis à jour le: 28 août 2020 3:50 pm
Les nouvelles recrues de la police lors de leur sortie officielle le 28 août à Bangui.
Les nouvelles recrues de la police lors de leur sortie officielle le 28 août à Bangui.

 

Bangui, République centrafricaine, 28 août 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Après 8 mois de formation de base à l’école nationale de police, 800 nouvelles recrues de la police  ont été présentées au drapeau national au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à l’École nationale de police ce vendredi 28 août 2020.

 

Vendredi, 28 août 2020, la cérémonie de sortie officielle de 800 nouveaux policiers, dont 500 gardiens de la paix, 200 auxiliaires intégrés et 100 d’autres agents formés en Guinée équatoriale a été présidée par le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA en présence du Premier ministre Firmin NGRÉBADA, du diplomate sénégalais ndiaye Mankeur , représentant du secrétaire général des nations unies en RCA,  de tous les membres du gouvernement et des représentants du corps diplomatique accrédité en République centrafricaine.

Cette nouvelle promotion de la police, baptisée «Ismaïla Nimaga », défunt ambassadeur de la République centrafricaine auprès du Royaume du Maroc, est désormais opérationnelle au service de la population centrafricaine pour assurer l’ordre républicaine et la paix dans leur pays.

Pour le ministre de la sécurité publique Henri Wanzet Linguissara, ces jeunes policiers présentés aujourd’hui ont fait l’objet d’une sélection minitieuse, et sont issus des 16 préfectures de la République centrafricaine.

« Nous avons de jeunes policiers prêts à servir loyalement leur nation, prêts à protéger leurs concitoyens  ainsi que leurs biens en toute circonstance sur toute l’étendue du territoire national », a-t-il ajouté.

Le Président de la République, qui a présidé la cérémonie de sortie de ces 800 agents, les exhorte à assurer dignement leur rôle en tant que gardiens de la paix et non « les auxiliaires du désordre ».

Rappelons que c’est au mois de décembre 2019 que ces nouvelles recrues ont intégré l’École nationale de police à l’issue d’une campagne de recrutement lancée sur toute l’étendue du territoire et qui avait vu la participation de plus de  5000 candidats.

 

Anselme Mbata

Copyright2020CNC

Aucun article à afficher