Proclamation de la République, à Bakouma, la célébration s’est terminée en queue de poisson

Publié le 1 décembre 2022 , 7:13
Mis à jour le: 1 décembre 2022 4:46

 

 

Ce jeudi premier décembre 2022, la ville de Bakouma, chef-lieu de la sous-préfecture de la préfecture du Mbomou, située à environ 844 kilomètres à l’est de Bangui, a célébré, comme dans d’autres villes du pays, le 64e anniversaire de la proclamation de la République centrafricaine. Sauf que la festivités s’est terminée en queue de poisson à cause de la nouvelle de la présence massive des rebelles a seulement quelques kilomètres de la ville. Certains ont parlé même de plusieurs personnes tuées.

Les combattants rebelles de l'UPC, membre de la CPC, accompagnant leur chef Ali Darassa vers Bakouma. Photo CNC
Les combattants rebelles de l’UPC, membre de la CPC, accompagnant leur chef Ali Darassa vers Bakouma. Photo CNC

 

Rédigé par Félix Ndoumba

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 2 décembre 2022

 

Si à Bangui les Centrafricains ont eu la chance de célébrer bien que mal le 64e anniversaire de la proclamation de la République centrafricaine, dans certaines villes de province, ce n’est pas le cas.

À Bakouma, une ville minière située à 130 kilomètres de Bangassou, et à une soixantaine de kilomètres de Nzako, la présence massive des rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) signalée à la proximité de la ville sur l’axe de Nzako était dans tous les esprits.

À lire aussi : désertion en cascade parmi les Russes noirs à Bambari

 

Proclamation de la République, à Bakouma, c’est la panique

 

Selon les rumeurs qui circulaient dans la ville depuis une semaine, les rebelles seraient massivement dans les périphériques de Bakouma. Ils auraient planifié l’enlèvement des autorités qui vont se rendre à Bakouma pour la festivités du 1er décembre 2022 prévue initialement pour le 5 décembre.

Finalement, la date a été ramenée au premier décembre, et la célébration a eu lieu en présence des autorités locales. Pendant que les gens sont en train d’assister au défilé, les rebelles sont signalés à 20 kilomètres seulement de la ville. Ils auraient tendu une embuscade sur l’axe Bakouma – Bangassou. Plusieurs personnes auraient été tuées, d’autres enlevées par les assaillants. Du coup, à Bakouma, la nouvelle fait paniquer la population. Certains ont commencé à quitter le lieu de la festivités pour rentrer à la maison. La suite de la festivités qui devrait se faire par un match de football a été annulée ainsi que d’autres activités.

Selon des témoignages recueillis dans la localité, il y’aurait plusieurs cas de mort, des motos incendiées ainsi que des cas des blessés graves.

À lire aussi : infiltration des rebelles dans la ville de Bangassou, inquiétude de la population

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher