Otages des Russes  à Bangui : La Famille de Joseph Martin Interpelle les Autorités Belges et Portugaises

Publié le 25 juin 2024 , 5:15
Mis à jour le: 25 juin 2024 8:18 am

Otages des Russes  à Bangui : La Famille de Joseph Martin Interpelle les Autorités Belges et Portugaises

 

Portrait de Joseph Figueira Martin, un humanitaire belge en mission
Joseph Figueira Martin, en mission humanitaire avant son arrestation par Wagner.

 

 

La détention de Joseph Figueira Martin par les Russes et Wagner à Bangui expose la complicité des autorités centrafricaines. Sa famille, dans une lettre désespérée aux autorités belges et portugaises, demande une action immédiate pour libérer cet innocent, pris au piège de jeux géopolitiques cyniques.

 

Bangui, 26 juin 2024.

Par la rédaction de Corbeau News Centrafrique.

 

Joseph Figueira Martin, otage des Russes à Bangui.

 

Le 25 mai dernier, Joseph Figueira Martin, consultant humanitaire belge d’origine portugaise, a été arrêté à Zémio, dans le Haut-Mbomou,  par des mercenaires russes du groupe Wagner. Accusé sans fondement de complicité avec des groupes armés pour fomenter un coup d’État, il est depuis détenu à Bangui, à l’Office Central de Répression du Banditisme (OCRB).

À lire aussi : L’arrestation de Martin Joseph Figueira  : Symbole de la Servitude de Touadéra à Wagner

 

Accusations absurdes contre Joseph Martin.

 

Joseph Figueira Martin est connu pour son engagement en faveur de la paix et de la cohésion sociale en Centrafrique. Travaillant pour l’ONG FHI 360, il a consacré sa carrière à l’amélioration des conditions de vie des populations locales. Les accusations selon lesquelles il encouragerait des groupes armés à créer une branche terroriste internationale sont non seulement absurdes mais aussi clairement destinées à servir les intérêts de Wagner et des autorités russes en Centrafrique.

Belge Martin Joseph FEIGUEIRA, consultant à l'ONG PHI 360, arrêté par les mercenaires russes de la société Wagner à Zémio
Belge Martin Joseph FEIGUEIRA, consultant à l’ONG PHI 360, arrêté par les mercenaires russes de la société Wagner à Zémio et détenu à l’OCRB à Bangui.

 

La complicité des autorités centrafricaines avec Wagner.

 

Les autorités centrafricaines, en permettant cette arrestation injuste, montrent leur soumission aux intérêts russes. La justice centrafricaine, censée enquêter sur des accusations en flagrance d’élit, agit en réalité sous la coupe des mercenaires russes. Même le président Faustin-Archange Touadéra est critiqué pour son inaction, révélant une dépendance inquiétante vis-à-vis des mercenaires de Wagner.

À lire aussi : Complicité criminelle : le ministère des Mines valide l’arrestation des Chinois par les mercenaires russes à Gofo

 

Lettre de la famille de Joseph Martin aux autorités belges et portugaises.

 

Face à cette situation désespérée, la famille de Joseph Figueira Martin a adressé une lettre aux autorités belges et portugaises, appelant à une intervention urgente. Ils expriment leur profonde inquiétude et la douleur causée par son absence, rappelant que Joseph est un défenseur de la paix injustement détenu. Leur appel vise à sensibiliser et à mobiliser les gouvernements pour obtenir la libération immédiate de Joseph.

 

Les conséquences de l’inaction internationale.

 

La détention de Joseph Figueira Martin par les mercenaires de Wagner et les autorités russes à Bangui est un acte de répression qui ne doit pas être ignoré. La communauté internationale, et en particulier les gouvernements belge et portugais, doit intervenir pour dénoncer cette injustice. Chaque jour passé en détention est une preuve supplémentaire de l’influence néfaste des Russes et de Wagner en Centrafrique.

 

En réalité, l’affaire Joseph Figueira Martin est une illustration accablante de la capacité des puissances autoritaires à manipuler les systèmes judiciaires pour leurs objectifs politiques. La complicité des autorités centrafricaines dans cette détention injuste appelle à une réaction ferme et déterminée de la communauté internationale. La libération de Joseph est non seulement une question de justice, mais aussi un impératif pour tous ceux qui défendent les droits de l’homme et la paix.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

Aucun article à afficher