Livraison d’armes aux groupes armés, Kossimatchi demande des explications à la Minusca

Publié le 5 septembre 2022 , 8:11
Mis à jour le: 5 septembre 2022 7:28

 

 

Bangui (République centrafricaine) – Livraison d’armes aux groupes armés  par la Minusca, ce discours de la haine commence à devenir caduc pour les Centrafricains qui ne veulent plus être distraits par des miliciens du pouvoir. Le seul problème pour les Centrafricains est de savoir à quand le départ de Touadera et de son clan mafieux du pouvoir, et ça commence à devenir sérieux.

Une patrouille des casques bleus de la Minusca à Ndélé. CopyrightMinusca
Une patrouille des casques bleus de la Minusca à Ndélé. CopyrightMinusca

 

Rédigé par Anselme Mbata

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mardi 6 septembre 2022

 

Livraison d’armes aux groupes armés, Kossimatchi demande des explications

 

Pour le chef milicien du régime de Touadera, monsieur Blaise Didatien Kossimatchi, les éléments de forces de défense et de sécurité auraient intercepté sept conteneurs des équipements de guerre en partance pour la ville de Kaga-Bandoro, dans la préfecture de Nana-Gribizi. Selon monsieur Blaise Didatien Kossimatchi, ces conteneurs auraient été escortés par les Casques bleus de la Minusca, Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique.

Blaise Didatien Kossimatchi : « des informations dignes de foi font état de l’interception de sept conteneurs bourrés d’armes et des explosifs saisis par les forces de défense et de sécurité, camions escortés par les Contingents Bangladais de la MINUSCA et en partance pour Kaga-Bandoro ». Ce fait s’il est avéré constitue une grave violation de son mandat par la MINUSCA qui doit des explications. Le peuple centrafricain a beaucoup souffert et l’Institution Onusienne doit se conformer à son Mandat robuste pour faciliter l’éradication des groupes armés et non le contraire ».

À lire aussi : détonation d’armes lourdes et légères à Ouanda-Djallé

 

Pour de nombreux observateurs, Kossimatchi voudrait seulement faire propager des rumeurs dans le pays afin de détourner l’attention des Centrafricains sur le vrai problème actuel du pays : le troisième mandat et non propager des rumeurs sur la Livraison d’armes aux groupes armés par la Minusca.

 

« Tout le monde sait que la nouvelle représentante  du secrétaire général de l’ONU en RCA, madame Valentine Rugwabiza , cheffe de la Minusca est dans votre camp. C’est une Rwandaise, proche du Président rwandais Paul Kagamé, un soutien du Président Touadera. Ce qu’on vous demande, c’est de fermer simplement votre gueule », s’alarme monsieur Boniface Gaba, étudiant à l’université de Bangui.

Affaire à suivre…

Àlire aussi : Le mouvement 3R : entre stratégie et manipulation, Abass Sidiki ne contrôle plus rien

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher