Les États – unis accusent les mercenaires russes de la société Wagner d’exploiter illégalement les ressources de la Centrafrique

Publié le 9 octobre 2022 , 8:12
Mis à jour le: 9 octobre 2022 4:08

Les États-Unis accusent des mercenaires russes de la société Wagner d’exploiter les ressources naturelles de la République centrafricaine, du Mali, du Soudan et d’autres pays pour aider Moscou à financer sa guerre en Ukraine. 

Les soldats FACA, les gendarmes et les policiers, appuyés par les mercenaires de Wagner dans le marché du PK5 Mamadou Mbaïki ce jeudi 22 septembre 2022
Les soldats FACA, les gendarmes et les policiers, appuyés par les mercenaires de Wagner dans le marché du PK5 Mamadou Mbaïki ce jeudi 22 septembre 2022

 

Rédigé par Prisca VICKOS avec la VOA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 10 octobre 2022

 

L’ambassadrice des États-Unis  et son homologue russe  se sont rendus coup pour coup  lors de la réunion du conseil  de sécurité de l’ONU sur le financement  des groupes armés par le trafic illicite  des ressources naturelles  en Afrique.

« L’une des  préoccupations les plus immédiates  et croissantes  en Afrique est la stratégie du groupe Wagner  soutenue par le Kremlin d’exploiter les ressources naturelles de la République centrafricaine , du Mali et du Soudan ainsi que d’autres pays. Ces actions sont parfaitement documentées  et irréfutables.  Nous savons que  ces biens mal acquis  sont utilisés pour financer la machine de guerre de Moscou en Afrique, au moyen orient et en Ukraine », déclare le diplomate américain au conseil de sécurité des Nations unies.

« Je voulais exprimer notre regret  que les États-Unis, dans leur rage  antirusse,  aient atteint le point où, dans leur déclaration,  mettent la pression  au premier plan du soutien russe à ces partenaires africains. Ils exposent leur véritable projet  et objectif , ceux dont ils ont vraiment besoin  des pays africains », répond le diplomate russe.

La diplomate américaine Linda Thomas-Greenfield parle d’État-client pour qualifier les pays qui sollicitent les services de Wagner.

« Plutôt que d’être un partenaire transparent  et d’améliorer la sécurité, Wagner exploite  les États clients qui payent cher  ses services de sécurité  en or, diamants, bois et autres ressources naturelles. Cela fait partie du modèle commercial  du groupe Wagner », affirme la diplomate américaine.

« Nous sommes surpris  par les propos  de la représentante permanente des États – unis  lorsqu’elle parle d’États-clients.  C’est la terminologie américaine, mais nous, nous n’utiliserons pas cela. Pour nous, les pays africains  ne sont pas des clients. Ce sont nos partenaires. Je rappelle ici d’ailleurs qu’en Syrie,  les Éta – unis, sous le couvert de contre-terroriste,  volent le pétrole syrien », affirme le représentant permanent de la Russie à l’ONU.

D’après les Nations unies, la société de mercenariat russe Wagner combat en Libye,  en série, en République centrafricaine et au Mali, etc.

À lire aussi : Wagner en Centrafrique: entre pénuries et mines d’or, la mission contrariée des mercenaires de Poutine

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher