Le samedi 27 AOÛT 2022, date de la vérité, le peuple se met en ordre de bataille

Publié le 23 août 2022 , 8:10
Mis à jour le: 23 août 2022 5:27

 

 

Le samedi 27 AOÛT 2022  , le Bloc Républicain pour la Défense de la Constitution-BRDC tient son premier meeting populaire à l’espace UCATEX dans le 8ème Arrondissement de Bangui, un meeting qui se veut celui de mobilisation résiliente, d’aveu  pénitentiel et de rebondissement politique, parce que durant les 6ans et 6 mois du pouvoir TOUADERA, beaucoup d’entre nous Leaders Politiques et Sociaux,  ne s’étaient pas comportés en Leaders d’Opinions visionnaires, conséquents, responsables ou jaloux patriotiques.

Monsieur Jean-Serge Wafio, Président du parti PDCA
Monsieur Jean-Serge Wafio, Président du parti PDCA

 

Rédigé par Jean-Serge Wafio, Président du parti PDCA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mercredi 24 août 2022

 

« Nous avons collectivement ou individuellement été complices »

 

Chacun à sa manière et à des degrés différents, de la néantisation du pays, pour question d’intérêts égoïstes ou personnels. Nous avons eu la trouille de dénoncer avec grande force et insistance les parjures, violations répétées de la Constitution de la République, l’alignement politique et diplomatique suicidaire du Président TOUADERA, lesquels ont fait le lit à son pouvoir dictatorial.

N’ayant pas suffisamment mobilisé nos militants et membres pour répondre massivement à l’appel de la COSCIPAC pour la marche pacifique du 1er juillet 2022, pour donner un carton rouge au Président TOUADERA pour avoir néanti le pays, il en a profité pour nous humilier en organisant le 06 août 2022 une marche monnayée, à raison de 1000 fcfa par participant, et le 12 août 2022,  il a insulté la Nation Centrafricaine par cette sibylline phrase. ‘’ Je vous ai écouté. Je prends acte de vos sollicitations pressantes qui me sont parvenues de partout réclamant une nouvelle constitution’’.

À lire aussi : Le 1er juillet prochain se veut et doit rester à jamais une date d’une pacifique mobilisation collective pour booter la dictature de Touadera hors de Centrafrique

 

Le samedi 27 août 2022, le BRDC va sauver l’honneur

  

Heureusement, le lendemain 13 août 2022, les 12 APÔTRES ont lavé l’affront par un cinglant démenti et désaveu lors de la manifestation organisée au parc MONCEAU, à proximité de l’ambassade de Rwanda à Paris 17. Prenant le relais des 12 APÔTRES, le Bloc Républicain pour la Défense de la Constitution-BRDC, lors de son premier meeting du 27 août 2022, ne doit que continuer de sauver l’honneur de la patrie en déclarant le Président TOUADERA,  Président failli, incapable, et persona non grata, et le sommer d’abandonner le fauteuil présidentiel, dans un délai raisonnable, pour avoir durant six (6) ans et six (6) mois,

  • Menti, parjuré, violé régulièrement la Constitution de la République,
  • Versé mensuellement le sang des Centrafricains pour consolider mystiquement son pouvoir,
  • Erigé le terrorisme d’Etat, le mercenariat d’Etat, la mafia d’Etat et la prédation du pays en méthodes de gestion des pouvoirs du Peuple Centrafricain,
  • Transformé le Peuple Centrafricain en mosaïques confessionnelles, ethnocentristes et régionalistes,
  • Commencé à transformer le pays en Etat vassal de KAGAME,

Tout en se réservant les méthodes, manières de le dégager de ce fauteuil, s’il voudrait faire de la résistance.

C’est maintenant et désormais le moment de concrétiser les trois (3) mots politiquement forts du compatriote SIKANGBA Régis

‘’ TOUADERA Doit Quitter – TDQ’’, lesquels deviendront, à partir de ce samedi 27 août 2022 le mot d’ordre pour les Leaders Politiques et Sociaux de s’assumer et d’aider le Peuple Centrafricain à s’affirmer et à se réaffirmer en tant détenteur naturel des pouvoirs politiques, usurpés par TOUADERA.

Et ce ne serait que logique socio-politique.

À lire aussi : la tension persiste entre pouvoir et opposition

 

Aucun article à afficher