Le général Zéphirin Mamadou, un militaire incompétent à la tête de l’armée nationale, doit être limogé

Publié le 23 février 2023 , 7:10
Mis à jour le: 23 février 2023 2:04

 

Bangui, République centrafricaine – Après la débâcle de l’armée nationale face aux rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) dans plusieurs localités centrafricaines, des voix s’élèvent de plus en plus dans le pays pour demander le limogeage du chef d’état-major, le général Zéphirin Mamadou, mais aussi de son cousin, le général Freddy Johnson Sakama, chef de l’opération militaire de l’armée nationale pour incompétence notoire.

le chef d'État major des forces armées centrafrcaines (FACA), le général zéphirin mamadou, le mardi 24 décembre 2019 au camp Kassaï. Crédit photo : CNC.
le chef d’État major des forces armées centrafrcaines (FACA), le général zéphirin mamadou, le mardi 24 décembre 2019 au camp Kassaï. Crédit photo : CNC.

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews-Centrafrique (CNC), le Vendredi 24 février 2023

 

Le général Zéphirin Mamadou, un chef d’état-major incompétent

 

Ancien enfant de troupe, monsieur Mamadou  avait fini son école secondaire par l’obtention d’un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) en électricité au lycée technique de Bangui. Non titulaires d’un baccalauréat secondaire, ses parents, bien placés à l’époque du Président André Kolingba, ont négocié son admission à l’école des officiers. Mais depuis sa sortie de l’école militaire, monsieur Zéphirin Mamadou n’a jamais commandé une unité de combat.

Formé à la transmission militaire au Tchad avant d’intégrer l’école des officiers, monsieur Mamadou évolue dans ce domaine jusqu’à sa nomination par surprise-chef d’état-major des armées par le Président de la République Faustin Archange Touadera.  Profitant de sa position, il ne se préoccupe pas de ses fonctions dans l’armée nationale, mais de son business personnel (nous reviendrons dans nos prochains articles sur ce volet).

Mais comment ce genre de militaire, qui n’a jamais été sur le terrain, qui n’a jamais commandé une unité de combat, et qui traverse difficilement le périmètre de la capitale,  peut-il commander une armée nationale? On se souvient une fois seulement qu’il était parti en avion à Ndélé pour  la mise en place de la station de transmission militaire. À part cela, rien.

 

Le cas du général Freddy Johnson Sakama

 

Prenant le cas du général Freddy Johnson Sakama, cousin direct du général Zéphirin Mamadou, bombardé chef des opérations militaires, un autre officier incompétent.

Ancien enfant de troupe à Bingerville,  monsieur Freddy Johnson Sakama a un passé lourd d’échecs au baccalauréat. Il a composé 11 fois sans succès. En plus,  il n’a jamais intégré une école des officiers. C’est en principe un officier de sac à dos. Selon la loi de l’armée, Son grade ne doit dépasser celui du commandant de l’armée. Mais grâce au micmac, il grimpe jusqu’au grade du général. Il n’a jamais commandé une unité de combat comme son cousin Zéphirin Mamadou. C’est un militaire peureux qui avait jeté son arme et fuir devant les assaillants en 2021 lors de la tentative du coup d’État qui avait occasionné la mort de trois officiers de l’armée, dont le colonel Abel Abrou.  On se souvient encore d’une paire de gifles que le général François Bozizé lui avait donnée quand il avait déclaré que l’armée nationale est pourrie.

Ce général d’opérette, nommé chef des opérations militaires, comment l’armée nationale peut-elle être efficace? Sans connaissance du terrain, comment il peut être chef des opérations?

Avec Zéphirin Mamadou, c’est le népotisme et le business. Dans l’armée, les soldats ne souhaitent qu’une chose, ses départs.

 

 

Corbeaunews Centrafriquev

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher