L’Avenue Idriss Déby : Entre Obscurité et Espoir de Lumière

Publié le 7 août 2023 , 7:20
Mis à jour le: 7 août 2023 2:01 pm

L’Avenue Idriss Déby : Entre Obscurité et Espoir de Lumière

 

avenue mbaïkoua dans le huitième arrondissement de Bangui le 01 août 2020
avenue

 

 

Édito de Mbata Anselme

 

Bangui, 08 août 2023 (CNC) – Hello tout le monde ! Aujourd’hui, on parle d’un sujet sérieux qui touche la capitale, Bangui. On se retrouve sur l’avenue Idriss Déby, dans le 3e arrondissement. Vous savez quoi ? Là-bas, c’est la rénovation en cours, mais y a un hic : pas d’électricité ! Ouais, c’est un vrai problème qui met les usagers dans l’obscurité totale sur cette route de près de 3 km.

 

Tu peux te balader à 9 heures du soir, et tu vois juste les phares des bagnoles et des motos qui éclairent l’Avenue Idriss Déby. C’est pas cool du tout ! Y a juste quelques points de vente qui tentent de disperser un peu de lumière dans cette obscurité inquiétante.

 

Et les commerçants en ont ras-le-bol de cette situation. On a causé avec Mariam Mamat, une vendeuse de beignets qui est plutôt mécontente. Avant, elle pouvait vendre jusqu’à pas d’heure, genre 21h-22h, mais maintenant, à cause de cette obscurité, elle est forcée de fermer la boutique à 18h-19h. C’est super frustrant parce que c’est carrément le moment que les voleurs choisissent pour défoncer les portes des boutiques. Ah ouais, c’est pas safe du tout !

 

Hamad, lui aussi, il en a marre de cette nuit noire. Il dit que c’est vraiment dangereux, que ça cause des accidents ! Imagine-toi, des gosses qui tombent dans les caniveaux la nuit ! C’est pas de la blague, hein ? En plus, les bandits profitent de cette obscurité pour faire leurs mauvais coups. C’est vraiment la galère !

 

Farida, une autre commerçante, elle en a marre aussi. Elle dit que c’est à peine si les clients les voient lorsqu’ils viennent. Résultat ? Ils vendent moins, et parfois, même à 21h-22h, ils rentrent bredouilles. Et les parents, en panique, ont vu leurs gosses se faire percuter par des motos taxis au bord de la route. Pas cool du tout !

 

Franchement, les autorités doivent réagir ! L’éclairage public, c’est pas du luxe, c’est vital ! Les commerçants doivent fermer super tôt à cause de cette obscurité terrifiante. C’est pas normal que des accidents arrivent juste à cause d’un manque de lumière. On dirait un film d’horreur, sérieux !

 

Le président Faustin Archange Touadera a inauguré l’Avenue Idriss Déby y a quelques mois, mais voilà, on attend toujours une solution pour ce problème d’éclairage. Les riverains et les usagers de cette route espèrent que le gouvernement va se bouger les fesses pour leur garantir la sécurité et redonner une beauté à cette avenue bitumée.

 

Allez, les autorités, bougez-vous un peu  les fesses! Faites briller cette avenue, illuminez-la ! C’est pas compliqué d’installer des lampadaires solaires, si ? Ça rendra la vie meilleure à tous ceux qui fréquentent cette route. Alors, haut les cœurs et que la lumière soit ! ?

 

Par Anselme Mbata

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher