La MINUSCA sensibilise les membres des Comités locaux de paix et de réconciliation de Bouar sur la culture de la paix

Publié le 11 janvier 2022 , 7:00
Mis à jour le: 11 janvier 2022 6:32

 

Bangui, 12 janvier 2022 (Corbeaunews – Centrafrique ) – La MINUSCA a organisé le mardi 11 janvier 2022 au Centre d’écoute et d’échange de la Gendarmerie territoriale de Bouar un atelier de sensibilisation sur la culture de la paix. Ciblant 20 participants, dont 10 femmes, constitués des membres des Comités locaux de paix et de réconciliation (CLPR) des 1er et 2e arrondissements de la ville de Bouar, cet atelier visait à partager avec les participants les notions de base sur les valeurs, comportements et mode de vie qui rejettent la violence, préviennent les conflits et favorisent le vivre ensemble au sein des communautés.

La MINUSCA sensibilise les membres des Comités locaux de paix et de réconciliation de Bouar sur la culture de la paix

 

Les échanges se sont focalisés sur les valeurs et principes universels nécessaires à la construction de la paix tels que le droit à la vie, la liberté, le respect de la diversité, la lutte contre le discours de la haine, le rejet de la violence, la lutte contre la désinformation etc. Selon Mme Nadane Véronique, une participante à l’atelier, « Dans nos communautés, nous sommes témoins de comportements qui sont sources de conflits. Les valeurs de la culture de la paix présentées au cours de cet atelier nous seront très utiles dans la prévention et la résolution des conflits. ».

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la campagne sur la culture de la paix mise en œuvre par la MINUSCA et ses partenaires locaux dont le Comité local de paix et de réconciliation (CLPR), l’Organisation des femmes centrafricaines (OFCA) et le Conseil préfectoral de la jeunesse (CNPJ) de la Nana Mambéré.

Cette session de sensibilisation est la première d’une série d’activités qui ciblera les membres des Comités de paix et de réconciliation et de paix des autres arrondissements de Bouar, de même que les autorités locales, les responsables communautaires, les organisations de jeunes et de femmes, et les représentants des Forces de sécurité intérieure (FSI) des localités de Bouar, Baboua, Baoro, Beloko, Cantonnier, Yaloké, Bossembélé, Bossemptélé et Boali.

Avec la Minusca

Aucun article à afficher