Jackson Mazette, le manipulateur, pris en flagrant délit de mensonge et d’espionnage de son parti, le MLPC

Publié le 22 septembre 2022 , 8:13
Mis à jour le: 23 septembre 2022 2:16

 

Avec le temps, les Centrafricains, militants du MLPC, finissent par tout comprendre. Ou alors, c’est Martin Ziguélé lui-même qui commence à leurs donner raison. Troisième vice-Président chargé de mobilisation au sein du parti MLPC, l’ancien ministre Jackson Mazette faisait partie du clan des dissidents de ce parti dès le début, mais s’est littéralement caché comme un gros serpent boa. Mais leur dernière rencontre avec le Président Faustin Archange Touadera, que son masque d’hypocrite s’est tombé aux yeux de tous les militants comme la perruque de maître Dobbins de Tom Saher. L’homme devient désormais le porte-flambeau des partisans du troisième mandat de Touadera, et multiplie des réunions nocturnes dans les quartiers pour manipuler et diviser son parti le MLPC, membre du Bloc Républicain pour la Défense de la Constitution (BRDC). Incroyable! Enquête du CNC.

Monsieur Jackson Mazette
Monsieur Jackson Mazette

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 23 septembre 2022

 

Les dissidents du MLPC et Touadera main dans la main

Le 24 avril 2022, un mois après la fin du dialogue dit républicain organisé par le Président de la République, un groupe de 4 militants-cadres du parti MLPC, à leur tête, le  sulfureux Chantal Jean-Édouard Koyambonou, avait signé un manifeste créant un mouvement de dissidence au sein du parti MLPC dénommé MLPC Courant Originel.

Ainsi, ils ont organisé une rencontre avec le chef de l’État Faustin Archange Touadera à plusieurs reprises. Celui-ci leur a promis son soutien moral et financier à la seule condition de détruire complètement ce mouvement politique de l’opposition dirigé par l’ancien premier ministre et député de Bocaranga 3 Martin Ziguélé. Pour récompenser ces dissidents, le Président de la République a nommé le coordonnateur du MLPC-CO, le sieur Chantal Jean-Édouard Koyambonou, ministre d’État conseiller à la présidence de la République. Aussitôt, son Co – manipulateur, monsieur Étienne MALEKOUDOU fait savoir à tous ceux qui veulent l’entendre qu’il sera nommé par le Président de la République ministre  du Commerce au sein du gouvernement MOLOUA2. Ce qui attire d’autres manipulateurs, en l’occurrence messieurs Jackson Mazette et Abel Ténguéré.

À lire aussi : Simplice Mathieu Sarandji , paniqué,  convoque une réunion d’urgence à Damara sur le cas Dondra

 

Entrée en jeu de Mazette Jackson et Abel Ténguéré

 

Comme vous le savez, en République centrafricaine, l’affaire du ventre et celle de l’âge qui s’approche de la fin de vie sont plus que nécessaires pour certaines personnes. Jackson Mazette  et Abel Ténguéré  n’en font pas exception.

Qui ne connaît pas Jackson Mazette ? Âgé de plus de 74 ans comme son ami Koyambonou, il ne cesse de s’interroger sur le sort futur de sa femme et de ses enfants qu’il va probablement les laisser bredouille sur terre après son rappel par Dieu. Et qu’il est temps pour lui, de ne plus faire de la politique d’opposition.  Et il est temps d’en profiter, quel que soit le diable.

Ainsi, d’après nos informations, la semaine dernière, avec Koyambonou et Malekoudou, ils ont rencontré le chef de l’État Faustin Archange Touadera. Durant une heure, pour se faire plaire et obtenir la sympathie de ce dernier,  Jackson Mazette s’est montré plus virulent  envers le Président du MLPC, Martin Ziguélé. Très content d’entendre les propos virulents envers Martin Ziguélé, il leur a promis de financer toutes leurs activités de déstabilisation du président Ziguélé, son ancien allié. Une enveloppe leur a été remise pour leur réunion politique du samedi 24 septembre au domicile de Abel Ténguéré qui a désormais la charge de leurs activités informatiques sur les réseaux sociaux et auprès des camarades du parti dans sa zone à Bégoua.

Et lui Mazette, il s’occupe principalement de la mobilisation. Il organise déjà plusieurs réunions nocturnes en ce sens.

Touadera est désormais convaincu qu’il va mettre le parti MLPC dans sa poche comme celui du RDC. Du côté des dissidents, ils promettent une mission dans les villes de province dans les prochains mois, ceux qui n’ont jamais accompagné, comme il se doit, Martin Ziguelé dans ses tournées en province.

Affaire à suivre…

À lire aussi : « La Loi sur les cryptomonnaies a été une grosse erreur »

 

 Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher