Crime odieux commis par des soldats FACA, le collectif « Touche pas à ma constitution » dénonce le silence coupable du gouvernement

Publié le 12 avril 2022 , 8:03
Mis à jour le: 12 avril 2022 5:04

collectif touche pas à ma constitution en Centrafrique bannière

 

Communiqué de presse

 

Suite à une vidéo virale qui circule actuellement sur les réseaux dont les actes auraient commis en République centrafricaine. Il en résulte que la nature de ces actes odieux démontre à quel point que les droits de l’homme sont bafoués incontestablement en République Centrafricaine.

 

En revanche, il a été donné de constater que les auteurs de ces actes étaient en uniforme avec les armes de guerre, ce qui laisse entrevoir que l’insécurité récurrente que le Collectif « Touche pas à ma Constitution » ne cesse de décrier corrobore aux faits constatés.

 

Depuis la diffusion de cette vidéo, notre Mouvement constate une forme de démission par les autorités publiques y compris l’ensemble de la classe politique Centrafricaine.

 

Constatant que la République Centrafricaine traverse encore une paix fragile, à ce titre, la nature de ces actes pourrait être l’élément déclencheur d’une nouvelle crise.

 

Alors dans le souci de préserver la paix et la cohésion sociale et éviter toute instrumentalisation de cette situation, le Collectif exige sans délai l’ouverture d’une enquête judiciaire permettant d’authentifier la vidéo et les auteurs de ces crimes odieux . Pour finir le Collectif condamne avec force l’ensemble de ces actes.

 

 

 

Fait à Dakar le 12/04/2022

 

 Pour le Collectif,

                               

                                Le Porte-Parole

        

                                Charles MASSI

 

 

 

 

Aucun article à afficher