CENTRAFRIQUE : MESSAGE DU PRÉSIDENT NATIONAL DU CNCA-PDD AU PEUPLE CENTRAFRICAIN A L’OCCASION DES FÊTES DE FIN D’ANNÉE

Publié le 12 décembre 2021 , 7:35
Mis à jour le: 12 décembre 2021 9:14

 

MESSAGE DU PRÉSIDENT NATIONAL DU CNCA-PDD AU PEUPLE CENTRAFRICAIN A L’OCCASION DES FÊTES DE FIN D’ANNÉE

 

Centrafricaines, Centrafricains

Mes très chers compatriotes, hôtes étrangers et tous ceux qui aiment notre pays et y vivent ;

L’année 2021 s’achève comme elle a commencé avec ses lots d’atteintes massives aux droits humains. Et chacun de nous est conscient de ce qui se passe dans notre pays.

C’est avec un cœur blessé, plein d’amertume que je vous adresse au nom des membres et sympathisants de notre Parti le CNCA-PDD ce message de vœux.

Ce message est celui de liberté, de fraternité, de sécurité, de paix et de vivre ensemble.

L’année 2021 restera certainement dans les mémoires de tous les Centrafricains comme une période marquée par des centaines de morts dû à la barbarie des mercenaires russes du tristement célèbre groupe Wagner,  des viols collectifs dans notre pays par ces derniers, des vols, des pillages massifs des ressources du pays, des séquestrations, des détentions abusives, des exécutions sommaires et extrajudiciaires, des menaces et intimidations, des privations de libertés, des tortures, des mépris de la justice mais surtout pour la première fois dans l’histoire de notre pays ; par l’incompétence avérée des ceux qui malheureusement, ont eu la chance de conduire notre République.

Depuis plusieurs mois, la population centrafricaine fait face à la furie de ces criminels mercenaires russes du groupe Wagner en collaboration avec certains délinquants issus de nos forces de défense et de sécurité ainsi que des éléments d’une milice baptisée « Requin ».

Tous ces criminels cités, entretiennent un climat de terreur et d’insécurité suffisamment documentés et dénoncés par plusieurs institutions nationales et internationales crédibles. Et même le  Ministre de la justice  Arnaud Djoubaye Abazene a reconnu que sur une centaine de cas d’exactions documentées par l’ONU et impliquant les forces pro-gouvernementales, plus de 80 sont avérées. Et parmi ces exactions, il y a notamment des exécutions extrajudiciaires, des arrestations, des séquestrations arbitraires, des actes de tortures, des pillages à grande échelle et même d’entrave aux humanitaires par les écervelés russes du groupe Wagner.

A titre d’exemples, je citerai entre autre:

– Le 11 janvier 2021, 02 civils ont été abattu à Bangui pour non respect du couvre-feu,

– Le massacre d’une dizaine de civils par les drogués de Wagner  à Bambari le 15 février 2021,

– L’exécution sommaire de 19 jeunes  le mercredi 21 juillet 2021 à 12 KM de Bossangoa par les bâtards de la société Wagner,

– L’attaque lâche contre le convoi des contingents égyptiens,

–  La libération du criminel Hassan Bouba

-Plusieurs exécutions de civils ont été perpétrés par les mercenaires russes dans l’ouest, le Nord- ouest, le Centre du pays.

– La liste des exactions des exactions qui sont commises par ces criminels venus de la Russie est bien longue. Mais la plus cruelle et odieuse qui choquent la conscience humaine est le viol collectif d’une femme de 60 ans par ces minables drogués dans la préfecture de l’Ouham-pende.

Tous ceux qui seront identifiés comme donneurs d’ordre ou complices de ces crimes odieux et des barbarie sans pareille devront tôt ou tard répondre de leurs actes.

Cette situation historique d’insécurité globale a révélé la faiblesse et le manque de sérieux des leaders politiques de notre pays.

Au nom de tous les militantes, militants et sympathisants du CNCA-PDD, j’ai ce jour une pensée profonde pour ces centaines de victimes dû à la barbarie de ceux qui nous gouvernent et leurs exécutants à savoir les mercenaires russes, la garde présidentielle et les requins.

Je prie pour le repos des âmes de ces morts et souhaite prompt rétablissement aux multiples mutilés.

A leurs proches, je souhaite bon courage.

J’ai aussi une pensée pour tous nos compatriotes vivants dans une précarité totale, certains dans une pauvreté endémique pour qui, les crises que le pays traverse rend le quotidien extrêmement encore difficile.

Mes très chers compatriotes,

Nous n’avons pas le droit de céder à l’arrogance des vautours qui nous dirigent actuellement. C’est l’inverse qui doit se produire.

Levons nous, unissons nos énergies réciproques pour libérer notre pays des mains de nos assassins .

Nous savons tous que la liberté ne se donne pas sur un plat doré.Et notre seule boussole pour l’instant est là libération totale de notre pays des mains :

– du Président de la République,

– du Président de l’Assemblée Nationale,

-de l’actuel Premier Ministre,

– de l’ancien Premier Ministre,

– des mercenaires russes de la société Wagner,

– des forces expéditionnaire rawandais,

-de la garde présidentielle,

– des requins,

– des médias internes et externes qui font l’apologie du mal et tous ces  » élites » aveugles qui soutiennent aveuglément ces exactions.

Le CNCA-PDD vous assure qu’il ne céderait guère aux pressions et menaces d’où qu’elles viennent car l’idéal qu’il se fixe est de libérer la Centrafrique de manière pacifique.

Soyons fiers d’être Centrafricains.Et nous devons avoir à l’égard de ce pays qui nous appartient plus de devoirs que de droits.

Notre engagement,notre sens du devoir, notre sens du respect à l’égard de ces millions de  concitoyens qui courbent sous le poids des atrocités et de la pauvreté depuis l’arrivée hasardeuse de cette caste au pouvoir,  sont des valeurs indispensables.

Nous devons être un peuple unis et conscient de sa destinée. Un peuple qui se hisse souvent au dessus des difficultés qui se présentent à lui.

Mes très chers compatriotes,

Si nous nous levons et unissons nos forces; les aventuriers qui nous dirigent ne peuvent rien nous dicter ni nous imposer.

Chacun de nous a son rôle à jouer dans les jours à venir. Et chacun de nous est essentiel pour que nous parvenions ensemble à débouter ces gourous qui, par un tour de passe passe, ont réussi malheureusement à accéder au sommet de l’État.

Je saisis cette occasion pour saluer la résistance de ce peuple face à la barbarie de ses bourreaux.

Je salue et encourage la communauté internationale qui assure avec dévouement sa mission dans un contexte très difficile.

A ceux qui tenteront de nous critiquer négativement parce qu’ils sont défenseurs d’un régime moribond et agonisant ; le CNCA-PDD leur répond qu’il est un jeune parti politique qui n’a que 03 ans d’existence mais cependant il regarde les choses en  grand.

En somme mes très chers compatriotes,je formule à votre endroit des voeux de paix et de bonheur. Joyeux Noël et bonne année 2022.

Que notre pays la République centrafricaine soit bénie.

Bangui le 13 décembre 2021

Le Président National

du CNCA-PDD

Ferdinand MBOKOTO-MADJI

Aucun article à afficher