Centrafrique : le gouvernement veut rassurer le public sur l’adoption de Bitcoin

Publié le 2 mai 2022 , 7:58
Mis à jour le: 2 mai 2022 6:31

 

Rédigé par Xinhua

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mardi 3 mai 2022

 

Bangui (CNC) – Le gouvernement de la République centrafricaine (RCA) veut rassurer le public sur l’inquiétude de la légalisation de la crypto-monnaie de Bitcoin, a indiqué dimanche le ministre centrafricain de l’Economie numérique, des Postes et Télécommunications, Justin Gourna-Zacko, lors d’une interview accordée à Xinhua.

 

La légalisation de cette monnaie est jugée « anormale » par certains députés de l’opposition et leaders politiques centrafricains, qui trouvent étrange que la RCA, membre de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), soit le premier pays à prendre l’initiative d’une loi sur la crypto-monnaie, sans l’avis du gouverneur de la BEAC et en dehors de tout cadre réglementaire communautaire.

« Le gouvernement n’a pas besoin de solliciter l’avis des institutions internationales bancaires pour utiliser la crypto-monnaie. De plus, cette loi ne va pas à l’encontre des textes internationaux qui régissent les finances dans notre pays et la sous-région. Nous avons travaillé avec les juristes et financiers qui nous ont dit qu’ils n’ont pas d’incompatibilité entre les textes internationaux et les nôtres », a réagi le ministre.

Adoptée par les législateurs centrafricains et promulguée par le président du pays, la crypto-monnaie est entrée officiellement en vigueur en RCA, selon un communiqué de presse rendu public le 26 avril par la présidence centrafricaine.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher