Centrafrique : la ministre des Affaires étrangères, Sylvie Baïpou-Témon, de nationalité française, annonce vouloir quitter la France si Touadera quitte le pouvoir

Publié le 10 mai 2022 , 8:10
Mis à jour le: 10 mai 2022 4:36

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mercredi 11 mai 2022

 

Bangui (CNC) – La ministre des Affaires étrangères et des Centrafricains de l’étranger, madame Sylvie Baïpo-Témon,  annonce vouloir quitter la France dont elle a la nationalité si le Président Faustin Archange Touadera n’est plus au pouvoir. Un souhait formulé à plusieurs reprises en famille, et répété à chaque fois lors des causeries avec des collègues. Et elle n’est pas la seule. Le ministre conseiller en communication du chef de l’État, monsieur Wilfried Sébiro,  exprime également le même souhait.

Sylvie Baïpo-Témon
Sylvie Baïpo-Témon, ministre des affaires étrangères. CopyrightCNC

 

Personnage fantasque, Sylvie Baïpo-Témon est l’un des membres les plus exaltés du gouvernement de Touadera. Une farouche détracteur de la France, et fervente admiratrice de  la Russie. Elle fait partie du clan du chef de l’État favorable à une rupture définitive avec la France coloniale. Pourtant, trois ans plutôt, cette dame de caractère, qui a suivi tout son cursus scolaire en France,  était encore salariée dans une banque à Paris.

Et il y’a de cela près d’un mois, elle avait annoncé si jamais elle sera limogée du gouvernement, elle préfère abandonner tout et regagner Paris, et deviendrais au passage un cauchemar du Président Touadera ». Mais voilà elle change à nouveau le disque, et parle maintenant de Turquie. D’après elle, si Touadera quitte le pouvoir, par la porte ou par la fenêtre, elle va s’installer en Turquie avec toute sa famille.

Et ce n’est pas tout!

Comme si les proches du pouvoir s’apprêtaient à quitter le pays en abandonnant le pouvoir. Et personne, bizarrement, personne ne veut aller en Russie, même pour demander un asile politique.

Le ministre conseillers en communication du chef de l’État, le photographe Wilfried Sébiro pense lui aussi d’aller demander l’asile politique dans un pays d’Amérique du Nord, plus particulièrement au Canada.

Fidèle Gouandjika, quant à lui, préfère repartir chez ses beaux parents en Roumanie.

Mais la chose la plus étonnante est que le pouvoir actuel préfère traiter exclusivement avec la Russie, sachant très bien que  la Russie n’est pas un pays vivable pour un Africain. D’ailleurs c’est un pays trop raciste où il n’y a aucune possibilité pour un Africain de trouver un emploi.  C’est le pays le plus grand au monde plus que l’Europe ou la Chine, mais c’est aussi un pays économiquement pauvre que son voisin la chine.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher