Centrafrique: le faible taux de réussite au BAC 2014 met en colère les nombreux candidats recalés

Publié le 30 octobre 2014 , 10:51
Mis à jour le: 30 octobre 2014 10:51

APANews  /  Corbeau News Centrafrique: 31-10-2014,  3h43.

centrafrique Lycée de bangui

Le ministère de l’éducation nationale a été pris d’assaut jeudi par les candidats recalés du baccalauréat session de septembre 2014 pour exprimer leur désapprobation quant au taux de réussite du bac de cette année, estimé à plus de quatre pour cent.

Au total 9 711 candidats toutes séries confondues dont 7971 de Bangui ont concouru. 388 candidats dont 352 de Bangui ont été déclarés admis au 1er tour, soit 4 pour cent. Pour les admissibles, il y a eu 1383 dont 1122 de Bangui soit 14 pour cent.

Au lendemain de la délibération des résultats du baccalauréat, des voix se sont élevées pour exprimer leur désapprobation par lesquelles celle de l’Union scolaire de Centrafrique (USCA).

‘’On a décidé pour trois raisons de se rendre au département. La première est de nous prouver le taux de quatre-vingt -seize pour cent d’échec en nous présentant les copies des examens corrigés et surtout de ceux, déclarés échoués enfin le pourquoi de cette correction sévère en dépit de la crise », a affirmé le vice-président de l’USCA et président de l’Association des élèves du Lycée Barthelemy Boganda, Chrsiler Marboua Madjitoloum.

‘’Nous avons aussi appris que la direction des examens et concours (DEC) a procédé au recrutement des nouvelles personnes qui ne sont pas qualifiées à faire la saisie des notes. Pourquoi changer brusquement l’ancien personnel de saisie? Nous aimerions avoir des explications sur tout cela », a-t-il ajouté.

Les résultats du baccalauréat a été proclamés mardi dernier.

APANews Bangui

Aucun article à afficher