Centrafrique : attaque de la ville d’Amdafock par les rebelles de la CPC, la brigade de la gendarmerie saccagée

Publié le 27 novembre 2022 , 7:13
Mis à jour le: 27 novembre 2022 1:35

 

Bangui (République centrafricaine) – La ville centrafricaine d’Amdafock, situé   à la frontière avec le Soudan et le Tchad a été une nouvelle fois le théâtre d’une nouvelle violence entre les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) et les forces de sécurité intérieure . Plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés.

Deux rebelles de la CPC
Les combattants rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC)

 

Rédigé par Moïse Banafio

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 28 novembre 2022

 

La ville d’Amdafock attaquée par les rebelles

 

Selon les premiers éléments d’informations recueillis, les combattants rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC), venus du Soudan voisin, ont attaqué les positions des forces de défense et de sécurités intérieures dans la ville d’Amdafock, située à une soixantaine de kilomètres de Birao, chef-lieu de la préfecture de la Vakaga, à l’extrême nord-est de la République centrafricaine.

Après quelques minutes d’affrontement, les rebelles ont pu occuper brièvement la ville avant d’être chassés par la population qui dit non à leur présence dans la selon quelques habitants interrogés par la rédaction, le chef rebelle qui avait dirigé le combat serait un Soudanais recruté par la COALITION DES PATRIOTES POUR LE CHANGEMENT (CPC).

« Le commandant rebelle qui a dirigé le combat aujourd’hui dans notre ville était  un Soudanais. Il nous a dit qu’il voulait installer la base du CPC dans la ville. Mais nous l’avions signifié que nous ne voulons pas les rebelles dans notre contrée », témoigne un habitant d’Amdafock joint au téléphone par la rédaction.

Mais après l’affrontement avec les éléments de défense et de sécurité intérieure, la brigade de la gendarmerie a été saccagée par les assaillants ainsi que d’autres édifices administratifs.

Pour l’heure, les rebelles ont quitté la ville sous la pression de la population, mais ont promis de revenir dans les prochains jours.

À lire aussi: attaque de la ville d’Amdafock par les rebelles

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

Aucun article à afficher