Bombardement de Bossangoa, Wagner accuse l’OTAN

Publié le 4 décembre 2022 , 7:15
Mis à jour le: 4 décembre 2022 1:17

 

Bangui (République centrafricaine) – Décidément, c’est vraiment délirant  de collaborer avec une société qualifiée d’une organisation terroriste par la communauté internationale. Des choses qu’on n’a jamais vues et entendues sont arrivées dans notre pays avec l’installation de la société Wagner. Le prétendu bombardement de Bossangoa révèle au grand jour la véritable face cachée de cette nébuleuse société de mafia russe. D’après elle, le bombardement de sa base de Bossangoa dans la nuit du 27 au 28 novembre derniers serait l’œuvre de l’OTAN.

Les mercenaires de Wagner en Centrafrique déployés sur le terrain de combat à l'intérieur du pays
Les mercenaires de Wagner en Centrafrique déployés sur le terrain de combat à l’intérieur du pays

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le 5 décembre 2022

 

Wagner accuse l’OTAN

 

Au lendemain de soi-disant bombardement de la base des mercenaires de Wagner dans la ville de Bossangoa par un prétendu avion militaire fantôme, des discours officiels changent de nature comme le vent. Plus grave encore est celui du chef des mercenaires de Wagner en Centrafrique, monsieur Alexandre Ivanov qui déclare dans les médias que

« Les terroristes ont utilisé des fusées M904 de style OTAN avec des inscriptions anglaises usées pour poser des bombes. Il s’agit d’un nouvel exemple d’armement occidental remis aux rebelles par leurs mécènes ».

Vous l’avez compris, le succès de l’armée ukrainienne sur les forces russes continue de traumatiser les Russes jusqu’à leur position en Afrique, plus précisement en République centrafricaine.

À lire aussi : « La Russie n’est pas là pour une bonne coopération avec  les pays africains »

Des propos proches de la folie

 

Tantôt on nous parle d’un missile largué par un avion militaire venu du Nord, tantôt des bombes téléguidées à distance, tantôt des explosifs artisanaux largués par un drone armé etc..  Il est difficile de comprendre la masse de communication véhiculée par Wagner et ses partenaires du gouvernement centrafricain.

Le même discours de Wagner a été repris par ses trolles sur les réseaux sociaux. D’après eux, la République centrafricaine croupit toujours sous un embargo qui l’empêche de se doter de moyens d’intervention à grande échelle. « Mais ce qui est plus bizarre, c’est que des dispositifs sophistiqués que nous ne connaissons pas en République centrafricaine ont été utilisés par ces bandits, y compris l’utilisation d’avions, avec des bombes comme le M 904, un explosif produit par les pays de l’OTAN ».

Décidément, ces personnes ont de sérieux problèmes de santé mentale. Ils ont leur cerveau totalement abîmé par la consommation abusive de la Vodka et fonctionnent comme des robots.

On imagine comment ces gens peuvent-ils diriger un pays.

En accusant un ensemble des États partenaires au développement du pays, comment ils feront pour avoir les moyens de construire le pays?

Affaire à suivre…

À lire aussi : Bria, attaque d’une position de l’armée nationale par les rebelles

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher