Après avoir été happé par la nouvelle de son assassinat, Simplice Mathieu Sarandji instaure des jours de prières à domicile

Publié le 16 mai 2022 , 8:11
Mis à jour le: 16 mai 2022 4:22

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mardi 17 mai 2022

 

Bangui (CNC) – Depuis près de deux semaines, à chaque sortie publique de l’honorable Simplice Mathieu Sarandji, Président de l’Assemblée nationale, la scène est saisissante. Le député de Baoro est cerné d’une horde de gardes du corps nerveux qui brandissent en permanence leurs fusils de guerre. Le spectre d’un assassinat honte désormais le secrétaire exécutif du mouvement des cœurs unis (MCU), parti au pouvoir, devenu depuis un mois un homme à abattre. Et l’homme ne mise pas seulement que sur ses gardes du corps, mais remet également son sort entre les mains de Dieu d’Israël.

Simplice Mathieu SARANDJI
Le Président de l’assemblée nationale, l’honorable Simplice Mathieu SARANDJI. Photo gouvernement

 

Une information crédible provenant des sources confidentielles du Président de l’Assemblée nationale Simplice Mathieu Sarandji révèle qu’il serait désormais dans le viseur du chef de l’État et de son premier vice-président Évariste Ngamana. Ces mêmes informations indiquent non seulement qu’il serait visé par une motion de destitution en préparation, orchestrée par l’honorable Évariste Ngamana avec l’appui du Président de la République, mais aussi un inquiétant complot  présumé visant à l’assassiner. Son tort, avoir refusé de cautionner le tripatouillage de la Constitution du 30 mars 2016 afin de permettre au Président de la République de briguer un troisième mandat à la tête de la République centrafricaine.

Mais depuis lors, l’homme est happé par le spectre de la mort. Il fait recours non seulement aux forces de défense pour sa sécurité rapprochée, mais appelle aussi aux hommes serviteurs de Dieu tout puissant au secours.

Ainsi, l’honorable Simplice Mathieu Sarandji, député de Baoro, Président de l’Assemblée nationale, voit la mort aux côtés de son ombre et décide d’instaurer désormais des jours de prières à son domicile. En dehors des serviteurs de Dieu invités, Ii ne reçoit plus personne chez lui, les dimanches soirs, jour consacré à ses louanges, lecture des Psaumes de David et prières.

D’après ses proches parents, Simplice Mathieu Sarandji à fait recours à ces hommes de Dieu de venir non seulement chasser les démons envoyés par ses ennemis mais aussi de purifier sa concession, seul moyen selon lui, de pouvoir garder son perchoir et se mettre à l’abri.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher