Stratégies de termites et de cancer : comment les Russes dévorent la Centrafrique

Publié le 25 juin 2024 , 5:22
Mis à jour le: 25 juin 2024 8:27 am

Stratégies de termites et de cancer : comment les Russes dévorent la Centrafrique

 

Le Président centrafricain Faustin Archange Touadera et son homologue russe Vladimir Poutine, lors d'une audience à Moscou
Le Président centrafricain Faustin Archange Touadera et son homologue russe Vladimir Poutine, lors d’une audience à Moscou

 

 

En République centrafricaine, les Russes utilisent des stratégies de termites et de cancer pour s’infiltrer et dominer. Le groupe Wagner, sous prétexte de soutien militaire, s’empare des ressources et contrôle les institutions. Cette approche insidieuse plonge le pays dans le chaos, dévorant petit à petit son économie et sa souveraineté.

 

Bangui, 15 juin 2024.

Par la rédaction de Corbeau News Centrafrique.

 

Les autorités russes ont élaboré des stratégies redoutables, comparables à celles des termites et du cancer, pour infiltrer et contrôler les nations africaines, notamment la République centrafricaine. Cette approche progressive et insidieuse est incarnée par le groupe Wagner, qui sous couvert d’assistance militaire, s’empare méthodiquement des secteurs vitaux du pays.

À lire aussi : Enlèvement de Hissène Damboucha par des Mercenaires Russes : Le FPRC Lance un Ultimatum

 

Dès leur arrivée en Centrafrique en 2018, les mercenaires russes du groupe Wagner se positionnent dans des bâtiments publics et des points stratégiques, semblant au départ être des alliés respectables. Toutefois, leur véritable intention est bien plus sinistre. Par exemple, à Sibut et à Ndachima, respectivement dans la Kémo et la Ouaka, les Russes ont chassé la population dans ces localités sous prétexte de construire une usine de tomates. En réalité, leur objectif était d’exploiter les ressources minières, en particulier l’or et le diamant.

 

Une Infiltration Progressive.

 

Les Russes ne se contentent pas d’exploiter les ressources naturelles. Ils s’infiltrent également dans les structures de l’État. Ils ont pris le contrôle des douanes en y envoyant leurs propres soi-disant techniciens. Ces derniers se sont chargés de la réorganisation des services, captant ainsi des secteurs clés de l’économie centrafricaine. De plus, Wagner s’est emparé de la gestion des forêts, un secteur économique crucial pour le pays. Cette infiltration s’étend jusqu’à la sécurité, où les forces de Wagner dominent désormais, imposant une surveillance constante à la population centrafricaine.

 

Pression sur le Système Judiciaire.

 

En plus de leur emprise sur l’économie et la sécurité, Wagner exerce une pression immense sur le système judiciaire centrafricain. Les magistrats centrafricains, soumis à des menaces constantes, sont réduits au silence. Par exemple à Bambari, un procureur a été sévèrement battu. Un incident similaire à Bangassou a vu un procureur menacé de décapitation pour avoir osé intervenir en faveur d’un prêtre catholique à l’aérodrome, menacé de confiscation de son véhicule. Les Wagner ont menacé ce procureur de décapitation, poussant ce dernier à fuir rapidement, laissant le prêtre seul face aux Wagner.

À lire aussi : PK5 à Bangui: Opération Nocturne de Terreur , Le Chef Milicien LT Échappe à la Capture

 

Les conséquences de cette stratégie sont dramatiques pour la justice centrafricaine. Les juges et les procureurs, intimidés et parfois agressés, ne peuvent plus exercer leur fonction en toute indépendance. Cette situation compromet gravement l’État de droit en Centrafrique.

 

Une Emprise Totale sur la Politique.

 

Cette domination s’étend également à la sphère politique. Les ministres, comme celui de la Justice, sont contraints de suivre à la lettre les directives de Wagner sous peine de représailles. La population centrafricaine, impuissante, observe l’emprise croissante de ces mercenaires sur leur pays.

 

Les mercenaires du groupe Wagner influencent également les décisions politiques majeures. Ils parviennent à placer leurs tin tins aux postes clés dans le gouvernement, comme celui de l’élevage et de la santé animale, consolidant ainsi leur pouvoir et rendant toute opposition quasi impossible. Les dirigeants centrafricains, craignant pour leur sécurité et celle de leurs proches, se soumettent à ces nouvelles autorités de facto.

 

La Communauté Internationale Impuissante.

 

La communauté internationale, bien qu’au courant et très bien informée de cette situation alarmante, reste largement inactive. Les appels à l’aide de la population centrafricaine demeurent sans réponse, laissant les habitants à la merci de leurs oppresseurs. Pire encore, certains pays occidentaux semblent complices de cette domination, ajoutant à la souffrance des Centrafricains.

 

L’inaction de la communauté internationale face à cette crise est particulièrement préoccupante. Les organisations internationales, qui devraient défendre les droits de l’homme et soutenir les populations vulnérables, sont aussi inactives et disparues dans la nature, semblent incapables de contrer l’influence croissante de Wagner et des autorités russes en Centrafrique.

 

Des Conséquences Dévastatrices pour le Pays.

 

La stratégie de termites et de cancer déployée par les Russes a des conséquences dévastatrices pour la Centrafrique. Les ressources naturelles sont exploitées sans égard pour l’environnement ou les populations centrafricaines, privant ainsi le pays de revenus essentiels à son développement. La domination de Wagner sur les secteurs vitaux de l’économie et de la sécurité plonge le pays dans un état de dépendance extrême.

 

La dégradation des institutions publiques est également alarmante. Les services essentiels tels que la justice, la sécurité et l’économie sont sous contrôle russe, compromettant gravement la souveraineté du pays. Les Centrafricains, privés de leurs ressources et de leurs droits, ne peuvent que constater impuissants l’ampleur de cette emprise.

 

La stratégie insidieuse de termites et de cancer utilisée par les Russes, incarnée par le groupe Wagner, a plongé la République centrafricaine dans un chaos sans précédent. En s’infiltrant progressivement dans les secteurs clés du pays, ils ont pris le contrôle de ses ressources, de ses institutions et de sa sécurité. La communauté internationale, bien qu’informée, reste largement passive face à cette situation alarmante. Les Centrafricains, quant à eux, sont laissés à la merci de cette domination étrangère, avec peu d’espoir de voir leur situation s’améliorer.

 

Cette infiltration progressive et méthodique menace non seulement la souveraineté de la Centrafrique, mais également la stabilité du pays. Il est impératif que la communauté internationale prenne des mesures concrètes pour contrer cette emprise et soutenir les populations locales dans leur lutte pour la liberté et la justice.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

Aucun article à afficher