Sangocoin,  après la nationalité, Touadera change de stratégie et opte pour le bradage du visa d’entrée en Centrafrique

Publié le 9 octobre 2022 , 8:09
Mis à jour le: 9 octobre 2022 6:40

 

 SangoCoin,  le président Faustin Archange Touadera change de stratégie et de tactique. Il travaille sur un nouveau projet du visa électronique via Sango afin de pouvoir voyager librement en République centrafricaine.

Le président Faustin Archange Touadera en pleine prière pour ses moments difficiles
Le président Faustin Archange Touadera en pleine prière pour ses moments difficiles. CopyrightDR

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 10 octobre 2022

 

Sangocoin, Touadera change de stratégie

 

Malgré les obstacles juridiques rencontrés, le Président de la République Faustin Archange Touadera se montre toujours aussi déterminée à imposer le projet Sango Coin en RCA. Son tweet  posté ce dimanche 2 octobre est venu le confirmer.

Le bar marchés, l’accueil pour le moins mitigé du marché et l’avis contraire de la Cour Constitutionnelle ne semblent pas avoir entamé la détermination des promoteurs du projet Sangocoin. L’équipe affirme travailler sur un nouveau produit qui ne pose cette fois-ci aucun souci juridique : il s’agit de la possibilité d’obtenir un visa électronique via Sango afin de pouvoir voyager librement en République centrafricaine. Il devrait être disponible dès le mois prochain. (Touadera change de stratégie).

Par ailleurs, le cadre juridique pour permettre la tokenisation et l’accès aux ressources naturelles du pays sont sur le point d’être mis en place. Il y aura des annonces officielles sur les progrès réalisés vers la légalisation de tous les autres produits Sango.

Pour certains observateurs nationaux, le SangoCoin est un échec tant sur le plan juridique, politique qu’économique.

Pour le journaliste et écrivain Ben Wilson Ngassan, la légalisation de la cryptomonnaie par le régime de Bangui n’est rien d’autre qu’un pillage d’État, une atteinte grave à la survie de la Nation centrafricaine, un bradage historique et systématique du potentiel centrafricain par un cartel de dirigeants incompétents, véreux, qui plus est criminel. L’histoire le retiendra.

À lire aussi : Jackson Mazette, le manipulateur, pris en flagrant délit de mensonge et d’espionnage de son parti, le MLPC 

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher