RCA : retour sur le KIDNAPING  du CAPITAINE DE POLICE ROMAIN ZELEMONA à la DSPJ

Publié le 3 octobre 2021 , 7:48
Mis à jour le: 3 octobre 2021 7:48

 

Bangui, République centrafricaine, lundi, 4 octobre 2021, 02:48:25 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Après plusieurs tentatives échouées, le capitaine a finalement été interpellé dans les locaux de la DSPJ au centre-ville. Après plus de trois semaines de garde à vue à l’OCRB, l’homme a été placé en mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Ngaragba dans le septième arrondissement de Bangui. Mais qu’est-ce qu’il a fait concrètement pour être arrêté et placé en détention ? Comment a-t il avait été arrêté ? Retour sur les faits.

ZELEMONA Romain capitaine de police pour intérieur de l'article
ZELEMONA Romain, capitaine de police

 

Selon les informations du CNC, tout avait commencé le 15 janvier 2021 à 1h du matin quand un BJ80, rempli des miliciens requins, est arrivé au domicile du CAPITAINE DE POLICE ROMAIN ZELEMONA sis au quartier PK10 pour tenter de l’enlever. Cependant, le capitaine, absent de son domicile, se trouvait à la place mortuaire de son grand frère au quartier combattant, dans le huitième arrondissement. Immédiatement, après le retrait des requins, son épouse, inquiète de sa sécurité,  l’a contacté pour l’informer de la nouvelle.

Comme tout être humain, le capitaine ROMAIN ZELEMONA se voit obligé de vivre en clandestinité durant huit mois. Or, il se trouve que le capitaine ZELEMONA, bénéficiaire d’une évacuation sanitaire au Maroc à cause de son état de santé, se voit être refusé son droit de renouveler son passeport en état d’expiration. Ne sachant pas à quel saint se vouer, ce dernier a finalement décidé de se faire identifier pour la délivrance d’une carte nationale d’identité.

C’est alors que, séance tenante, le directeur des services de police judiciaire (DSPJ) a décidé de son arrestation et son transfèrement dans les locaux de l’OCRB le 9 août 2021.

Pendant 21 jours durant, le capitaine ZELEMONA n’a ni droit aux visites, ni droit de sortir de sa geôle pour se laver.

Quel traitement ?

Placé ensuite sous mandat de dépôt à la maison carcérale de Ngaragba par le doyen des juges, monsieur Nanabibi Mathieu, le missionnaire spécial en service au tribunal de grande instance de Bangui contre toute personne à opinion contraire au système Touadera.

Selon nos informations, le dossier judiciaire du capitaine ROMAIN ZELEMONA est totalement vide. Mais les Centrafricains se demandent à quoi on le soupçonne. D’atteinte à la sûreté  de l’État comme on a vu avec d’autres officiers  de l’armée, et certains membres du parti KNK de  l’ancien Président François Bozizé ?

 

Les détails dans nos prochains articles sur CNC…

 

Par Anselme Mbata

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher