RCA: Paul Kagamé dément son implication dans la volonté de Touadera de modifier la Constitution

Publié le 1 août 2022 , 8:11
Mis à jour le: 31 juillet 2022 3:17

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 1 août 2022

 

Bangui (CNC) – Accusé de vouloir financer le projet de référendum constitutionnel pouvant permettre au Président centrafricain de briguer un troisième mandat, le Président rwandais Paul Kagamé a catégoriquement démenti son implication dans la volonté de Touadera de tripatouiller la Constitution de son pays.

Touadera et son homologue Kagamé.

 

Paul Kagamé sort de son silence

 

C’est à travers son ministre des Affaires étrangères, monsieur Vincent Biruta, que le Président rwandais Paul Kagamé brise le silence pour s’inscrire en faux contre les allégations du G16, Groupe d’action des organisations de la société civile pour la défense de la Constitution du 30 mars 2016, dans lesquelles il a accusé Kigali de vouloir financer le projet de référendum constitutionnel pouvant ouvrir grandement la porte à un troisième mandat au Président Faustin Archange Touadera.

« Le Rwanda ne peut, en aucun cas, s’ingérer dans  les politiques intérieures de la République centrafricaine. Notre présence en République centrafricaine s’inscrit dans un contexte particulier qui prévalait à la fin de l’année 2020. La situation d’insécurité qui menaçait le processus électoral du 27 décembre 2020. Et nos troupes ne peuvent pas être là pour soutenir un individu quelconque ou bien pour s’ingérer dans des questions de politique intérieure de la République centrafricaine », affirme le ministre rwandais des Affaires étrangères, tout en ajoutant que les troupes rwandaises sont basées essentiellement à Bangui et leur rôle est de protéger les Institutions  et la population de Bangui.

 

Paul Kagamé utilise les femmes de l’armée rwandaise

 

Aussi, faut-il rappeler que le Président rwandais Paul Kagamé est régulièrement accusé d’avoir utilisé les femmes de l’armée rwandaise pour manipuler certaines personnalités africaines et européennes.

En RCA, le chef de l’État Faustin Archange Touadera avait fait un enfant avec la garde de corps rwandaise de l’une de ses épouses. C’est à travers cette jeune mère rwandaise que le Président centrafricain multiplie discrètement de séjour à Kigali. Depuis lors et avec l’ouverture d’un vol commercial direct entre Bangui et Kigali, plusieurs femmes rwandaises sont venues s’installer à Bangui et elles sont intéressées par plusieurs hommes de toutes nationalités confondues.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher