RCA : nouveau massacre des civils sur le marché hebdomadaire de Kouki, plusieurs dizaines des morts

Publié le 28 avril 2022 , 8:10
Mis à jour le: 28 avril 2022 4:03

 

Rédigé par Anselme Féimonazoui

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 29 avril 2022

 

Bangui (CNC) – La souffrance des populations dans l’arrière-pays se poursuit. Après le massacre  de Bossangoa qui s’était produit le jeudi 21 juillet 2022 à 12 kilomètres de la ville sur l’axe Nana-Bakassa, lequel au moins 19 civils avaient été froidement abattus par les mercenaires russes, dont la Minusca et la justice centrafricaine avaient ouvert une enquête dont l’issue n’est pas connue, voilà  qu’un nouveau massacre des civils vient de produire  sur le marché hebdomadaire de Kouki.

, Les éléments de la garde présidentielle et les mercenaires russes de la société Wagner,
Les éléments de la garde présidentielle et les mercenaires russes de la société Wagner

 

Les séries de massacres se poursuivent dans le pays. Après les récents massacres qui se sont produits à Aïgbado, Yangoudroudja, Mouka, Ouadda, Ndah, Gordile, Nana-Bakassa et Kouki, voila qu’un autre massacre, plus cruel, vient à nouveau d’avoir lieu dans la localité de Kouki, située à une soixantaine de kilomètres de Bossangoa sur l’axe Nana-Bakassa, dans la préfecture de l’Ouham.

Pour l’heure, notre enquête sur cette affaire est en cours, mais les premiers éléments d’information font état d’au moins 17 civils froidement abattus sur le marché hebdomadaire de Kouki ce jeudi 28 avril 2022. Ce sont tous des civils. On ignore les raisons de l’attaque.

Les témoins ont pointé du doigt les mercenaires russes de la société Wagner et leurs supplétifs soldats de forces armées centrafricaines (FACA) comme les auteurs desdits crimes.

Nous reviendrons dans nos prochains articles sur ce nouveau massacre des civils à Kouki.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher