RCA : Monsieur Abakar Sabone relevé de ses fonctions de porte-parole militaire de la CPC

Publié le 12 janvier 2022 , 4:04
Mis à jour le: 12 janvier 2022 4:04
Abakar Sabone (ici le 22 décembre 2013), ancien chef du MLCJ, ancien ministre de Bozizé, ancien conseiller de Djotodia, ancien membre du FRPC, puis porte-parole de la CPC, est sous le coup d'un mandat d'arrêt, depuis le 25 janvier 2021.  
Abakar Sabone (ici le 22 décembre 2013), ancien chef du MLCJ, ancien ministre de Bozizé, ancien conseiller de Djotodia, ancien membre du FRPC, puis porte-parole
de la CPC, est sous le coup d’un mandat d’arrêt, depuis le 25 janvier 2021.

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Depuis un certain temps, la Coordination Générale de la Coalition des patriotes pour le Changement (CPC) constate avec étonnement que certaines personnes se donnent la liberté de parler et de faire des déclarations intempestives, souvent contradictoires, au nom de la Coalition.

À plusieurs reprises, la Coordination Générale a demandé à leurs auteurs de se référer aux instances habilitées pour recevoir des orientations avant toutes déclarations. La Coordination Générale est au regret de constater que, malgré ses nombreuses mises en gardes, la dernière sortie de Monsieur Abakar SABONE, Porte-parole militaire de la CPC, est de nature à semer la confusion dans la compréhension de la ligne politique et des objectifs de la CPC, déroutant ainsi nos combattants, nos sympathisants et nos partenaires politiques.

Contre toute attente, le sieur Abakar SABONE, outrepassant son rôle de Porte- parole militaire de la CPC, est allé jusqu’à faire appel à l’opposition politique et démocratique pour exiger le retour de ses représentants dans le Comité Préparatoire du Dialogue Républicain en souffrance, en faisant fi des exigences de celle-ci.

Fort de tout ce qui précède, la Coordination générale porte à lattention de la communauté nationale et internationale que la déclaration de monsieur Abakar SABONE n’a jamais été discutée, encore moins concertée avec le Conseil des leaders de la CPC.

Monsieur Abakar SABONE, dans sa prestidigitation politique habituelle, et certainement en collusion avec des intérêts qui pourraient le servir et lui seul, par cette énième sortie hasardeuse, sème la confusion dans l’esprit des Centrafricains, des leaders de l’opposition politique et démocratique ainsi que dans celui de la Communauté internationale.

La Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC) n’a jamais été opposée au principe d’un Dialogue Politique et inclusif ; tout du contraire. Si jusqu’à ce jour ce dialogue réclamé par toutes les forces vives de la nation n’a jamais eu lieu, cela n’a pas été du fait ni de la CPC ni des autres forces vives de la nation. N’eut été la posture « va-t-en-guerre » de Monsieur TOUADERA ce Dialogue tant souhaité aurait déjà été effectif.

Cela dit, la CPC tient à rappeler à l’opinion nationale et internationale ainsi qu’à tous les Patriotes, qu’à compter de ce jour Monsieur Abakar SA- BONE est relevé de ses fonctions et n’officie plus en tant que Porte- parole militaire du mouvement.

À cet effet, toutes paroles ou déclarations faites par ce dernier n’engagent plus la responsabilité de la Coordination Générale ni celle des leaders de la CPC.

La Coordination Générale de la CPC saisit l’occasion pour présenter ses excuses aux leaders de l’opposition politique et démocratique, aux sympathisants ainsi qu’à toute personne physique ou morale que les sorties hasardeuses de Monsieur Abakar SABONE auraient choquées.

 

Fait à PARIS, le 11 Janvier 2022 /

Le Coordonnateur Général de la Coalition des Patriotes pour le changeement (CPC)

 

Porte-parote politique

  1. Serge Simon BOZANGA

2

Aucun article à afficher