RCA : le Président Faustin Archange TOUADERA au front pour remonter le moral de ses troupes

Publié le 23 décembre 2020 , 1:48
Mis à jour le: 23 décembre 2020 1:48
des soldats faca formés par les russes à Berongo photo de eric ngaba
des soldats faca formés par les russes à Berongo photo de eric ngaba

 

Bangui, République centrafricaine, mercredi, 23 décembre 2020, 07:37:11 ( Corbeaunews-Centrafrique ). En plus d’un millier des soldats FACA, on compte désormais plus de cinq cents mercenaires russes et rwandais sur le front de Boali, et la présence du chef de l’État Faustin Archange TOUADERA pourrait leur remonter le moral. C’est ce qui a été fait, mais le locataire du palais de la renaissance n’est pas parvenu à se rendre jusqu’au front. Que s’est-il passé ?

 

Entouré d’une centaine des éléments de sa sécurité rapprochée, le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA s’est rendu dans la nuit du mardi à mercredi vers 2 heures du matin au PK26 route de Boali.

L’objectif, selon ses proches, remonter le moral des éléments des forces armées centrafricaines  (FACA) ainsi que ceux de la garde présidentielle désormais basée au PK26 route de Boali, pendant que les mercenaires russes et rwandais sont quant à eux sur le front dans la localité de Boali, désormais vidée de ses habitants qui ont peur d’être des victimes collatérales de ce conflit.

Mais ce qui est étonnant dans cette histoire,  après le bref passage du chef de l’État au PK26, le chef d’État major, le général Mamadou ordonne à tous les éléments stationnés au PK26 de retourner à Boali appuyer les éléments russes et rwandais qui sont sur le front, mais aucun n’a réagi. Vers 5 heures du matin, ce mercredi, plusieurs dizaines ont préféré fuir pour retourner à Bangui à bord des motos-taxis, d’autres ont préféré réquisitionner de force les taxis-brousse pour s’enfuir, suscitant la panique au sein des habitants du PK13 et PK14.

Alors, comment les Centrafricains vont-ils faire avec sa nouvelle armée bourrée de peur alors qu’elle a été doublement formée par les instructeurs européens et russe ?

Par ailleurs, le gouvernement russe a affirmé ce mardi avoir envoyé au moins 300 instructeurs militaires en RCA pour appuyer les forces armées centrafricaines.

 

 

Par Gisèle MOLOMA

Journaliste politique

Alain Nzilo

Directeur de publication

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher