RCA : attaque d’un checkpoint des FACA à Bambari, le bilan s’alourdit

Publié le 29 septembre 2021 , 7:49
Mis à jour le: 29 septembre 2021 7:49

 

Bangui, République centrafricaine, jeudi, 30 septembre 2021, 02:53:30 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Le mardi 28 septembre  dernier, une attaque d’un poste des soldats FACA à 10 kilomètres de Bambari sur l’axe Ippy, juste au niveau du croisement de Ndassima avait provoqué  la mort d’un caporal des FACA, et un autre capturé  par les assaillants. Mais selon l’État major de l’armée, le bilan s’alourdit.

des faca à Bambari dans le véhicule et quelques uns à pieds
Des soldats FACA en patrouille à Bambari. Photo CNC

 

 

Selon le premier bilan établi quelques heures après l’affrontement, un soldat de l’armée nationale tue, et un autre capturé en otage. Mais 24 heures plus tard,  l’État major de l’armée revient sur son bilan et indique que le nombre des soldats tués remonte à deux, et ceux capturés remontent à deux également. Ce qui fait au total le nombre des victimes à quatre au lieu de deux initialement annoncé.

Selon l’État major de l’armée, un poste  des soldats FACA au village Kombélé, situé au croisement Ndassima sur l’axe Ippy avait  été la cible d’une attaque d’un groupe d’hommes armés assimilés aux rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC). Selon l’État major, les soldats en poste lors de l’attaque étaient au nombre de six, dont deux tués et deux autres pris en otage. Mais du côté des rebelles, ils avaient annoncé sur les réseaux sociaux que le nombre des victimes était de deux capturés, puis quatre autres tués.

Selon  nos informations, la dépouille du caporal  et de son collègue était arrivée à Bangui dans la matinée de ce mercredi 29 septembre et transférée à la morgue de l’hôpital général.

Rappelons que c’est la troisième attaque  en moins d’une semaine contre les positions des soldats des forces armées centrafricaines (FACA). La première au village Biadé, faisant un mort et un blessé grave,  et  la deuxième  à la sortie de Bambari, avec un mort dans le rang des FACA.

Le village Kombélé, situé à 10 kilomètres de Bambari sur l’axe Ippy avait été secoué profondément par cette attaque. Mais ce mercredi et jeudi, le village retrouve son calme précaire  et les habitants vaquent librement à leurs activités.

 

Par Bertrand Yékoua

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher