Panique à 45 KM de Bangui: la terreur des hommes armés pousse la population à fuir

Publié le 19 juillet 2023 , 7:40
Mis à jour le: 19 juillet 2023 5:43 pm

Panique à 45 KM de Bangui: la terreur des hommes armés pousse la population à fuir

La barrière du PK12 à la sortie nord de Bangui. Photo CNC / Fortuné Bobérang.
La barrière du PK12 à la sortie nord de Bangui. Photo CNC / Fortuné Bobérang.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

Bangui, 20  juillet 2023 (CNC) – La petite ville paisible de Trangué, située à 45 kilomètres de Bangui sur la route de Damara, a été plongée dans la panique et le chaos cette nuit. Les habitants, pris de frayeur, ont abandonné leurs maisons et se sont enfuis, laissant derrière eux une atmosphère de désolation. Cette situation alarmante est le résultat direct de la présence supposée des hommes armés qui ont pénétré dans cette localité. Les tirs nourris et les détonations d’armes automatiques ont terrifié la population, qui n’a eu d’autre choix que de prendre la poudre d’escampette pour assurer sa sécurité. Cependant, À quelques kilomètres de là, à 20 kilomètres après Damara a également été le théâtre de violences similaires, incitant davantage de personnes à fuir. Les événements en cours à Trangué et dans les environs sont encore en cours de développement, rendant difficile l’évaluation précise de la situation actuelle.

 

Le climat de peur et de violence :

 

Les habitants de Trangué ont été confrontés à une véritable situation de crise alors que des hommes armés ont envahi cette nuit aux environs de 19 heures leur localité. Les détonations d’armes automatiques ont résonné à travers la ville pendant plusieurs heures, créant un climat de terreur et de panique généralisée. Les rues se sont vidées rapidement tandis que les habitants cherchaient désespérément à trouver un abri sûr. Les crépitements d’armes ont continué jusqu’à tard dans la soirée, provoquant un exode massif de la population.

 

L’exode de la population :

 

La présence des hommes armés à Trangué a incité les habitants à prendre la décision difficile de quitter leur foyer. La peur de la violence et des représailles a conduit à une débandade générale, avec des familles entières quittant précipitamment la ville. Les rues se sont remplies de personnes fuyant la terreur, cherchant désespérément un refuge sûr loin de l’agitation. Les habitants ont laissé derrière eux leurs habitations, leurs biens et leurs souvenirs, espérant pouvoir reconstruire leur vie une fois la situation stabilisée.

 

La situation à 20 km après Damara :

 

La violence et les crépitements d’armes ne se sont pas limités à Trangué, mais ont également touché un village situé à 20 kilomètres après Damara, située à une vingtaine de kilomètres. Cette escalade de violence a exacerbé les craintes et a entraîné une nouvelle vague de départs. Les habitants de Damara, déjà sous tension après les événements de Trangué, ont été contraints de fuir leur domicile à la recherche de sécurité. La présence continue des hommes armés et les détonations d’armes automatiques dans ces deux localités suscitent de vives inquiétudes quant à la situation sécuritaire dans la région.

 

Rappelons que la situation actuelle à Trangué et à Damara est préoccupante, avec une population en débandade et des violences armées en cours. Les autorités locales et les forces de sécurité sont appelées à intervenir rapidement pour rétablir la paix et la sécurité dans ces villes.

 

Par Anselme Mbata

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher