Mali : un sergent-chef français tué lors d’un violent accrochage

Publié le 29 octobre 2014 , 5:51
Mis à jour le: 29 octobre 2014 5:51

Figaro.fr  /  Corbeaunews.ca : 29-10-2014,  22h44

Sergent Chef Thomas Dupuy

Deux autres militaires ont été blessés durant une opération menée contre un groupe armé terroriste « dans le massif du Tigharghar ».

La mort de ce soldat, un sergent-chef du Commando Parachutiste de l’Air N°10, porte à dix les pertes françaises au Mali depuis le début de l’opération Serval, en janvier 2013. Selon le ministère de la Défense, il s’agit de Thomas Dupuy, un sous-officier de 32 ans originaire de Toulouse. Il participait à une mission conduite par la force Barkhane dans le massif du Tigharghar, au nord du Mali. Cette mission vise à surprendre et frapper les groupes armés terroristes.

« Hier, nos forces se sont rapprochées d’un campement terroriste abritant une trentaine d’individus. Des combats, particulièrement violents, se sont déroulés cette nuit. Notre soldat a été mortellement touché et deux de ses camarades ont été blessés », selon le ministère.

Après une série d’attaques meurtrières contre la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), la force Barkhane a renforcé ces derniers jours son dispositif dans l’Adrar des Ifoghas, qui abrite la vallée de l’Ametetai, près de la frontière algérienne et où Aqmi fut mis en déroute lors de l’opération française Serval en 2013.

François Hollande a ajouté que « les soldats français, engagés aux côtés de l’armée malienne et des forces des Nations unies, contribuent avec courage et efficacité à consolider la souveraineté du Mali et à lutter contre le terrorisme ».

Figaro.fr

Aucun article à afficher