Lutte contre la Traite des Enfants en Centrafrique : L’Action Citoyenne pour le Droit de l’Enfant (ACDE) prend la tête de la sensibilisation

Publié le 30 septembre 2023 , 7:05
Mis à jour le: 30 septembre 2023 12:24 pm

Lutte contre la Traite des Enfants en Centrafrique : L’Action Citoyenne pour le Droit de l’Enfant (ACDE) prend la tête de la sensibilisation

La lettre police sur leur pick-up
CopyrightCNC

 

 

 

 

Bangui, 01 octobre 2023 (CNC) – La traite des enfants en Centrafrique est un fléau qui touche de nombreuses communautés, et l’association Action Citoyenne pour le droit de l’enfant (ACDE) s’engage activement dans la lutte contre cette pratique odieuse. Récemment, l’ACDE a organisé une causerie éducative dans le 7e arrondissement de Bangui, en présence des autorités locales et de membres engagés de la communauté. Cette initiative vise à sensibiliser la population sur les dangers de la traite des enfants et à encourager des pratiques plus respectueuses des droits de l’enfant.

 

La traite des enfants, un problème au sein des communautés

 

La traite des enfants est une réalité douloureuse qui persiste en Centrafrique, touchant de nombreuses familles. Selon Narcisse Dibert, coordonnateur de l’ACDE, cette pratique insidieuse se déroule souvent au sein même des communautés. C’est pourquoi l’association a choisi de lancer sa première initiative dans le 7e arrondissement de Bangui, en reconnaissant que cette problématique s’étend bien au-delà de cette localité. M. Dibert souligne l’importance de commencer quelque part pour lutter contre ce fléau.

 

Une causerie éducative pour un changement positif

 

Lors de la causerie éducative, les participants ont eu l’occasion d’en apprendre davantage sur les droits des enfants et les pratiques préjudiciables qui les touchent, notamment les travaux forcés, les mariages précoces et d’autres formes de maltraitance. Anita, l’une des participantes, a exprimé sa gratitude pour cette initiative en soulignant l’importance de prendre conscience des conséquences de telles pratiques sur le bien-être des enfants. Elle a mentionné des exemples concrets, tels que l’envoi d’enfants la nuit pour effectuer des courses ou l’injustice de faire dormir un enfant sur une nappe tandis qu’un autre dort dans un lit.

 

Des autorités locales engagées dans la lutte

 

Les autorités locales du 7e arrondissement de Bangui reconnaissent elles aussi l’ampleur du problème de la traite des enfants dans leur secteur. Albert Ngakosi, chef de groupe du 7e arrondissement, a salué l’ONG ACDE pour son rôle crucial dans la sensibilisation à cette question. Il a également admis que de nombreux parents étaient impliqués dans ces pratiques néfastes et que des mesures devaient être prises pour y mettre fin.

 

Une initiative qui se propagera

 

L’ACDE ne compte pas s’arrêter là. Forte de son succès dans le 7e arrondissement de Bangui, l’association prévoit de poursuivre cette initiative dans d’autres arrondissements de la capitale ainsi que dans les villes de province. L’objectif est de sensibiliser le plus grand nombre de personnes possible et d’encourager des changements positifs dans les attitudes et les comportements envers les enfants.

 

La lutte contre la traite des enfants en Centrafrique est une bataille importante pour protéger les droits et le bien-être des enfants. L’ACDE joue un rôle essentiel dans cette lutte en organisant des causeries éducatives et en sensibilisant la population. Il est essentiel que cette initiative se propage à travers tout le pays afin de mettre un terme à cette pratique inacceptable et de créer un avenir meilleur pour les enfants de la Centrafrique.

 

Par D. Y. Ibrahim

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher