Le MLPC dément avec la plus grande fermeté les allégations selon lesquelles il apporte son soutien à la révision constitutionnelle

Publié le 6 août 2022 , 8:00
Mis à jour le: 6 août 2022 6:05

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le samedi 7 août 2022

 

Bangui (République centrafricaine) – Depuis plus  de quatre mois, le mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), l’un des plus grands partis politiques d’opposition bien structuré et bien implanté sur tout le territoire national, dirigé par l’honorable Martin Ziguélé, fait l’objet de convoitise de la part du pouvoir de Bangui. Avec de multiples tentatives de sa division, le parti reste debout, et conserve intégralement sa force de nuisance politique. Ainsi, le gouvernement, dans sa politique de manipulation de l’opinion nationale et internationale, utilise, sans autorisations de ces partis politiques, lors de la marche du soutien à la révision constitutionnelle  du samedi 6 août 2022, des banderoles portant les différents logos de certains partis de l’opposition comme le MLPC, le KNK,  etc., faisant croire à l’opinion publique que ces deux anciens partis au pouvoir soutiennent cette marche de la honte. Ainsi, dans un communiqué de presse en date du samedi 6 août 2022, le MLPC dénonce l’utilisation de son logo sans son autorisation.

Ci-dessous, l’extrait du communiqué du MLPC.

logo officiel du mouvement de libération du peuple centrafricain.
Logo officiel du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC).

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), tient à porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale de la façon la plus formelle qui soit, qu’il reste foncièrement opposé à tout projet de révision ou de réécriture de la Constitution du 30 mars 2016.

En tout état de cause, aucun mot d’ordre ou consigne n’a été donné par les organes dirigeants du Parti dans le sens d’un quelconque soutien à ce projet qui, de toute évidence, porte les germes de division des Centrafricains dans leur aspiration à la cohésion nationale, fortement ébranlée dans un passé encore récent.

En conséquence, toute manipulation d’images ou de propos tendant à faire croire à un prétendu soutien du MLPC à ce projet de diversion n’engage que leurs auteurs.

Le MLPC reste résolument engagé aux côtés des populations centrafricaines pour la défense de leurs préoccupations quotidiennes qui sont très éloignées d’une révision constitutionnelle qui aujourd’hui, ne contribue ni à l’amélioration de leurs conditions de vie, ni à leur sécurité.

Fait à Bangui, le 06 Août 2022

Pour le Bureau Politique

Le Président

Martin ZIGUELE

 

 

Aucun article à afficher